Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Face à face avec… Jacob de la Rose

Le suédois de 23 ans nous parle de son nouveau contrat, de son entraînement estival, du parcours incroyable de la Suède à la Coupe du Monde et plus encore

par Matt Cudzinowski. Traduit par Guillaume Ouimet. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Tout juste après qu'il ait signé un contrat de deux ans avec les Canadiens, nous nous sommes entretenus avec l'attaquant Jacob de la Rose, qui est de retour en sol suédois pour l'été.

À quel point étais-tu excité de signer ton nouveau contrat avec les Canadiens?

JACOB DE LA ROSE : Je suis très excité, je suis heureux d'être de retour et je suis heureux de l'entente. J'ai hâte que la saison commence. Je suis content de savoir que l'équipe me voulait de retour. J'essaye simplement de m'améliorer maintenant et d'en faire plus pour l'équipe lors de la prochaine saison. J'essaye de m'établir comme étant un joueur qui est constamment dans l'alignement, un joueur sur qui l'équipe peut compter. J'ai le sentiment d'avoir amené mon jeu à un autre niveau lors des deux derniers mois de la saison et c'est de cette façon que je veux entreprendre la nouvelle saison.

Où étais-tu lorsque tu as apposé ta signature sur ce nouveau contrat?

JDLR : J'étais à la maison (jeudi soir). Ma copine n'était pas à la maison. Je vis à Karlstad durant l'été, c'est là où j'ai mon appartement. Mes parents vivent à Arvika. Je venais d'arriver à la maison, après un entraînement. Quand ça s'est fait, j'étais en train d'écouter un film. J'ai célébré en mangeant une pizza! Ce fut ma seule célébration. Peut-être que je ferai quelque chose avec ma famille au cours de la fin de semaine, mais ce soir-là j'étais seul. Le lendemain matin, je suis retourné au gym pour continuer ma préparation.

Comment va ton entraînement à la maison en Suède?

JDLR : Ça ressemble beaucoup aux dernières années. Je n'essaye pas de trop modifier ma routine, ça fonctionne assez bien. J'ai l'impression d'être en bonne forme quand je débute la saison alors je ne veux pas trop changer mon entraînement. Bien sûr, il y a toujours des choses que je tiens à améliorer. J'essaye simplement de me préparer le plus que je le peux afin d'être fin prêt pour la saison. J'ai un entraîneur privé ici à la maison, Maria Hasselmark, avec qui je m'entraîne. Je m'entraîne aussi avec des gars avec qui j'ai déjà joué au fil des ans. À la fin du mois ou au début du mois d'août, je commencerai à patiner. Je patine avec Filip Forsberg et mon ancienne équipe, Leksand. Je suis toujours le bienvenu pour revenir ici et patiner. J'ai beaucoup d'amis ici. S'entraîner et patiner avec un joueur comme Filip Forsberg m'aide beaucoup sur la glace.

Comment on se sent lorsqu'on commence notre entraînement estival après avoir remporté l'or au championnat mondial de hockey sur glace? Ça devait être incroyable.

JDLR : En effet, c'était un sentiment incroyable, simplement d'avoir la chance de jouer au championnat du monde de hockey et de gagner en plus, avec le groupe de gars qu'on avait. C'était impressionnant et c'est quelque chose à quoi j'ai rêvé depuis que je suis un enfant. C'est vraiment un sentiment exceptionnel de se rendre jusqu'au bout. C'est quelque chose que je vais conserver avec moi, c'est certain. Je vais tenter de transposer ce sentiment positif dans mon jeu pour la prochaine saison. 

Quel sentiment t'a habité après avoir remporté l'or au Danemark? Je crois que les photos que tu as publié sur Instagram parlent d'elles-mêmes. 

JDLR : Je ne me rappelle même pas, j'étais tellement heureux. C'était un sentiment de joie incroyable. De la façon que nous avons gagné également, en tirs de barrage. J'étais tellement nerveux quand nous sommes allés en tirs de barrage. La partie au grand complet était une montagne russe d'émotions. Toute ma famille était présente à la partie. J'ai vu à quel point tout le monde qui était là était heureux et fier pour moi, alors d'être capable de partager cela avec eux… C'était vraiment incroyable. 

Guld.

Une publication partagée par Jacob de la Rose (@delarosejacob) le

As-tu finalement eu la chance de rencontrer ton cheval de course, Trilly de Nando?

JDLR : C'était amusant, enfin! C'est quelque chose sur lequel nous avons investi de l'argent. C'est agréable de voir ce que tu as acheté. Elle n'a pas couru depuis deux mois en raison d'une vilaine infection à la gorge, mais j'espère qu'elle sera rétablie d'ici une semaine ou deux. 

Peux-tu me décrire tes états d'âme sur le parcours magique de la Suède à la Coupe du Monde?

JDLR : Pour un grand partisan de soccer comme moi, le mois au complet a été grandiose. Tu peux regarder du soccer toute la journée, à chaque jour. C'est fantastique. Personne ne croyait vraiment que la Suède pouvait sortir des phases de groupe et nous voici en quarts de finale, alors c'est assez cool. Je vais regarder la partie de samedi (contre l'Angleterre) avec ma famille et mes amis. Nous avons une grande télévision que nous allons mettre dans la cours arrière, et nous avons des gros drapeaux de la Suède partout dans la cours. Nous allons être près de 30 personnes.

KOM IGEN NU SVERIGE⚽️ ������������ge oss en sommar att minnas!!!

Une publication partagée par Jacob de la Rose (@delarosejacob) le

As-tu des plans de voyage pour le restant de l'été?

JDLR : Je vais en Écosse dans deux semaines pour un voyage de golf, je vais jouer au golf et également assister au British Open. Si la Suède bat l'Angleterre, il y a de fortes chances que nous allions en Russie pour les demi-finales. Je vais y aller avec Filip Forsberg et deux autres amis.

En voir plus