Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Évaluation et expériences

par Staff Writer / Montréal Canadiens

SAN JOSE – Chaque année, elle est inévitable. La date limite des transactions. L’ultime moment qu’ont les directeurs généraux des 30 équipes de la LNH pour améliorer leur équipe, soit pour maintenant, soit pour plus tard.

Malgré toutes les tractations et les discussions en coulisses, la date limite des échanges a été relativement tranquille cette année avoue Marc Bergevin.

« Nous avons eu beaucoup de conversations avec les autres directeurs généraux, mais dans l’ensemble, je dirais que ça a été une date limite assez tranquille. C’est certain que l’incertitude au niveau du plafond salarial joue un rôle là-dedans », a-t-il admis lundi après-midi, à San Jose.

Cette année, il a misé sur la jeunesse lorsqu’il s’est entretenu avec ses homologues. Dans un premier temps, il n’a pas attendu à la dernière minute pour mettre la main sur Phillip Danault des Blackhawks, qui a pris l’avion pour Montréal juste à temps pour affronter les Leafs samedi soir.

« C’est un gars qui est bon sur les 200 pieds de la patinoire. Il est bon sur les mises au jeu. Je ne m’attends pas à ce qu’il ait une moyenne de 80 %, mais je pense qu’il va continuer de s’améliorer », souligne Bergevin, faisant référence à la rencontre de samedi où il a remporté 79 % de ses duels. « Il est encore jeune, mais en même temps, c’est un jeune qui est prêt à évoluer dans la LNH. Il a été développé dans une très bonne organisation et je suis content de l’avoir à Montréal. »

Il aura fallu attendre à lundi matin pour que Bergevin prenne de nouveau le téléphone. Cette fois-ci toutefois, c’était pour aller chercher un joueur au ballotage, en provenance des Sharks. Dans un geste un peu surréel, l’attaquant Mike Brown a quitté le vestiaire de l’équipe hôte au SAP Center pour celui des Canadiens en matinée, participant même à l’entraînement avec ses nouveaux coéquipiers, qui n’ont pas hésité à souligner sa venue lors des étirements.

Placé au ballotage par les Sharks dimanche, Brown s’amène à Montréal avec une mission bien précise et sera en uniforme pour affronter son ancienne équipe, aux côtés de Torrey Mitchell et de Michael McCarron.

« On connaît son rôle. Nous avons beaucoup de jeunes parmi nous pour finir la saison et je suis content d’avoir pu chercher un gars comme ça avec du team toughness pour les aider », mentionne celui qui compte dans sa formation 14 joueurs de 25 ans ou moins.

Parlant jeunesse, le directeur général des Canadiens a décidé de miser sur le jeune attaquant des Devils du New Jersey Stefan Matteau. La nouvelle a un peu surpris tout le monde puisqu’elle a été officialisée après l’heure de la fin des transactions.

« C’est un jeune qui ne s’est pas développé à sa pleine capacité encore. C’est une des raisons pour lesquelles il était disponible. Il aura une opportunité de s’intégrer à Montréal et ce sera à lui de la saisir », a lancé Bergevin, qui compte bien utiliser Matteau pour la vingtaine de matchs que compte encore le calendrier régulier. Ce dernier rejoindra l’équipe à Anaheim et devrait être disponible pour affronter les Ducks mercredi soir.

« C’est un gars qui a un bon gabarit et un bon coup de patin. C’est un joueur qu’on voulait repêcher lors de son année de repêchage. On ne sait pas où est sa limite exactement, mais on s’attend à être capable de le développer ici parce que ça n’a pas fonctionné au New Jersey », mentionne Bergevin au sujet de l’ailier gauche qui compte 44 matchs d’expérience dans la LNH.

Pour aller chercher Matteau, c’est Devante Smith Pelly qui a dû prendre le chemin du New Jersey.

« La journée où on est allé le chercher avec les Ducks, on savait qu’il avait des bonnes et des moins bonnes soirées. On espérait que ça change à Montréal », a concédé le grand patron des Canadiens, qui avait fait l’acquisition de Smith-Pelly en retour de Jiri Sekac l’an dernier. « Ça a été difficile et je lui souhaite que sa carrière se développe au New Jersey. »

En faisant ces transactions, Bergevin a décidé de miser sur la jeunesse et a donné le ton sur les prochaines étapes à venir pour cette équipe, décimée par les blessures en 2015-2016.

« Je dirais que pour les vingt prochains matchs, les objectifs principaux sont expérience et évaluation. Il y a une possibilité de rappeler des gars de St. John’s pour faire le processus d’évaluation », laisse-t-il savoir, refusant toutefois de mettre une croix sur une participation aux séries éliminatoires. « On performe et on veut gagner tous les matchs. Les joueurs veulent tous gagner. C’est comme ça qu’ils abordent les 20 prochains matchs. Et notez que je dis prochains matchs et non les derniers matchs, parce que j’ai encore espoir qu’on puisse faire les séries. Ça va être difficile, mais c’est possible. »

Maintenant, place à deux choses… évaluation et expériences.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Les Canadiens acquièrent l’attaquant Stefan Matteau
Forsberg, Callahan et Condon nommés étoiles de la semaine 

En voir plus