Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Et de un... et après?

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL -- Le passé a démontré que signer la victoire lors du premier match d’une série n’avait rien d’un gage de remporter cette série. À moins que les Canadiens affrontent les Bruins au printemps.


Jeudi au Centre Bell, il s’agissait de la 20e fois que les Canadiens et les Bruins croisaient le fer à Montréal pour amorcer une série. Le passé a été le garant de l’avenir alors que la formation montréalaise a savouré une victoire de 4 à 1, portant ainsi son total à 18 gains contre 2 échecs en lever de rideau d’une série en sol montréalais. L’histoire est un peu différente lorsque les hostilités débutent à Boston alors que les Bruins étaient parvenus à prendre les devants 1 à 0 dans la série huit fois sur une possibilité de 11.

La seule fois sur 20 où les Canadiens ont remporté le match numéro un contre les Bruins s’en toutefois enlever les honneurs de la série, la moustache était encore à la mode et pas seulement dans les séries, Carey Price portait encore fièrement des Huggies et Guy Carbonneau prenait encore des mises au jeu pour le Tricolore. C’est d’ailleurs cette année-là que les Bruins, dirigés par Terry O’Reilly, avaient finalement mis fin au règne de 42 ans de domination des Canadiens en éliminant Montréal après s’être faite faire le coup 18 fois de suite depuis 1946.

Et que dit la boule de cristal pour le match numéro 2 ? Avec un peu de polissage, il est possible de lire que les Canadiens ont porté la série 2 à 0 en 15 occasions sur une possibilité de 19 devant leurs partisans.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus