Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Entrée remarquée

par Staff Writer / Montréal Canadiens

LONDON-- Victor Mete n’a pas déçu à son baptême dans l’uniforme tricolore.

Laissé de côté vendredi soir pour le premier match du Tournoi des recrues, le choix de quatrième ronde des Canadiens au dernier repêchage a reçu la confirmation samedi matin qu’il enfilerait le bleu, blanc et rouge pour la première fois dans un match en soirée.

Et il pouvait compter sur toute une délégation pour l’encourager.

«J’avais plusieurs partisans ici. Ils étaient tous là pour me supporter. Toute ma famille est venue», a mentionné Mete, originaire de Woodbridge, à moins de deux heures de London. « Mes parents sont revenus de Californie aujourd’hui et ils ont conduit de l’aéroport pour venir me voir jouer. Ma copine était là avec sa famille. Mes cousins aussi. Pratiquement tout le monde était ici pour mon premier match.»

Ils n’étaient toutefois pas les seuls à être familiers avec le petit défenseur de 5 pieds 10 pouces; les partisans le connaissaient bien également, puisqu’il patrouille la ligne bleue des Knights de London depuis deux saisons.

Mais même s’il est habité à l’endroit, à la foule et au bruit du Budweiser Garden, Mete reconnait avoir ressenti une certaine nervosité en foulant la glace.

« Dès que j’ai sauté sur la glace, j’ai senti quelques frissons. Je me suis dit “C’est ça la vraie vie”», a affirmé Mete, qui a inscrit 61 points en deux saisons à London. «C’est la prochaine étape pour moi de pouvoir jouer contre des joueurs plus costauds et plus rapides.»

Les papillons de début de match chassés, celui qui formait un duo avec Michael Zipp a pris confiance et a été solide à la ligne bleue du Tricolore. Il s’est inscrit sur la feuille de pointage dès la cinquième minute de jeu, en se faisant complice du but de Daniel Audette.

«Je me sentais bien ce soir, je me sentais vraiment impliqué dans le match. Je crois que j’ai été en mesure de démontrer mes habiletés offensives et ma responsabilité en territoire défensif. J’ai essayé de limiter leurs chances de marquer au minimum», a indiqué l’arrière, qui a obtenu une deuxième mention d’aide lorsque son tir de la pointe a été dévié devant le filet par Artturi Lehkonen en troisième période. «Dans l’ensemble, nous avons joué un bon match. Nous n’avons simplement pas eu les rebonds de notre côté.»

Dans le contexte de son premier match, devant ses partisans et contre Toronto en plus, Mete aurait évidemment souhaité un résultat différent.

«C’était contre Toronto, on jouait à London et Mark Hunter [assistant au directeur-général des Leafs et ancien co-propriétaire des Knights] était là aussi. C’était un gros match pour nous. Malheureusement, nous n’avons pas pu l’emporter. Nous allons apprendre de nos erreurs et essayer d’aller chercher la victoire dimanche», a indiqué le défenseur, dont la présence dans l’alignement n’est toujours pas confirmée pour le match de dimanche.

Martin Lapointe a néanmoins apprécié ce qu’il a vu du défenseur de 18 ans.

«Victor a montré de belles choses. Il est très rapide en repli défensif, sa vitesse est son principal atout. Il était calme avec la rondelle et il a fait des beaux. J’ai aimé son match ce soir», a analysé le directeur du développement des joueurs, qui agissait encore une fois à titre d’entraîneur-chef. «De la façon dont le hockey est joué aujourd’hui, ça ne dérange pas que tu sois petit, en autant que tu puisses patiner et que tu ailles un bon sens du hockey et une bonne vision. Il l’a démontré ce soir.»

Vincent Régis écrit pour canadiens.com.

En voir plus