Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Julien: « Ça risque d'être des matchs difficiles »

Gagner en Californie sera essentiel pour les Canadiens dans leur lutte pour une place convoitée en séries éliminatoires

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

EL SEGUNDO - Les Canadiens ont connu beaucoup de difficulté en Californie au courant des dernières saisons.

Le Tricolore n'a que deux victoires à ses 15 derniers matchs disputés en Californie. Ces deux gains sont d'ailleurs survenus en tirs de barrage.

Mais la troupe de Claude Julien peut renverser la vapeur en Californie, mardi soir, en entamant leur périple de trois matchs à Los Angeles contre une équipe des Kings qui vient de mettre fin à une séquence de dix défaites consécutives grâce à une victoire contre les Blackhawks de Chicago au courant de la fin de semaine.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est d'une importance capitale en ce moment pour les Canadiens d'accumuler des points pour espérer maintenir sa place dans le portrait des séries de l'Association de l'Est.

« C'est un voyage très important. Ce sont de gros matchs », a déclaré l'adjoint au capitaine Paul Byron à la suite de l'entraînement de lundi au Toyota Sports Center. « Notre histoire ici est un peu décevante, mais nous avons eu un très bon entraînement avec beaucoup d'intensité. Nous devons désormais connaître de bons départs. »

Video: Paul Byron sur son nouveau trio avec Domi et Shaw

Ce ne fut certainement pas le cas lors de la plus récente sortie des Canadiens, samedi soir, quand ils ont permis aux Penguins de prendre les devants après seulement 21 secondes de jeu. Montréal n'a jamais été capable de revenir dans la rencontre par la suite.

Même si les Kings traversent une période creuse, la tâche ne s'annonce pas facile à Los Angeles.

Julien croit que son groupe comprend le besoin de jouer du bon hockey du début à la fin dans la côte ouest.

« Si vous regardez l'année dernière, nous n'avons pas eu beaucoup de succès. Cette année, cependant, nous en avons eu beaucoup plus. Nous avons une équipe différente. Ça risque d'être des matchs difficiles. C'est toujours le cas en Californie », a mentionné Julien. « Nous savons que L.A. a remporté un gros match contre Chicago. C'est à nous de bien nous préparer. À cette période de l'année, chaque match est important, y compris ces trois rencontres. Ce sont toutes de grosses équipes. Nous devrons bien jouer contre eux. »

Video: Conférence de presse de Claude Julien

Nate Thompson, qui affrontera son ancienne équipe pour la première fois depuis son arrivée avec le Tricolore le 11 février estime que l'approche des Canadiens à chacun de leurs 16 matchs restants devrait être plutôt simple.

« Nous devons nous concentrer sur le match de demain », a insisté Thompson. « Les équipes qui sont exclues du portrait des séries sont tout de même des formations difficiles à affronter, car elles n'ont plus rien à perdre. Nous devons jouer notre meilleur hockey. Chaque point est important pour nous présentement. Nous sommes dans une lutte qui est extrêmement serrée pour les séries. Nous avons besoin de ces points. »

Il reste à voir si Carey Price sera en mesure d'obtenir le départ.

Le gardien étoile à sept reprises n'a pas pris part à la séance d'entraînement lundi en raison d'un virus. Il est resté à l'hôtel pour récupérer.

Si Price se sent bien mardi, Julien a confirmé qu'il sera devant la cage et tentera de rejoindre le membre du Temple de la Renommée Jacques Plante au premier rang de l'histoire de la franchise pour le plus grand nombre de victoires.

Pendant ce temps, le vétéran entraîneur a apporté un changement notable à son alignement lors de la pratique de lundi.

Paul Byron et Jonathan Drouin ont échangé de trios. Byron a été jumelé avec Max Domi et Andrew Shaw, tandis que Drouin s'est aligné avec Jesperi Kotkaniemi et Joel Armia.

Thompson de retour en territoire familier

Les liens étroits de Thompson avec la Californie du Sud sont indéniables.

Il est évident que le joueur de centre de 34 ans sera toujours lié à la région.

« Je n'étais pas là depuis longtemps, mais j'ai eu l'impression de faire partie de l'équipe pendant un bon moment, simplement parce que ma femme est originaire d'ici et que j'ai joué à Anaheim pendant quelques années. Je me suis vraiment rapproché de certains des gars là-bas », a déclaré Thompson. « C'était une organisation de première classe pour moi, Rob Blake [directeur général] a été formidable pour ma famille et moi. C'était un peu bizarre de s'entraîner de l'autre côté aujourd'hui. »

Video: Nate Thompson sur l'approche par rapport au voyage

Bien que son objectif premier soit d'aider son nouveau club à se qualifier pour les séries éliminatoires, il fait tout son possible pour rester en contact avec d'anciens coéquipiers et suivre leurs progrès également.

« C'est difficile pour eux cette année. Je suis resté en contact avec beaucoup de gars », a déclaré Thompson. « C'est bien qu'ils aient obtenu cette victoire et ainsi mis fin à leur série de défaites l'autre soir, mais espérons qu'ils n'obtiennent pas la victoire mardi soir. »

En voir plus