Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Place à la deuxième moitié de saison

Après une première moitié de saison parsemée de réussites, les Canadiens se préparent désormais pour le segment le plus important de la saison

par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - On a désormais franchi le plateau des 41 matchs, ce qui signifie la mi-saison et que les gros tests sont à venir.

La deuxième moitié de saison dans la LNH est toujours la partie la plus difficile de l'année. 

C'est l'avis de Claude Julien et ses joueurs.

« Au moment que l'on se parle, on est dans la position qu'on voulait être. On veut être dans une position que l'on peut avoir la chance de faire les séries. On y est, mais reste que la deuxième moitié de saison risque d'être beaucoup plus difficile », a souligné Julien. « C'est pour ça que c'est important qu'on grandisse comme équipe, et qu'il reste encore place à amélioration. C'est la chance qu'on va avoir durant la deuxième moitié. On va jouer contre des équipes avec de l'expérience qui savent que c'est le temps de tout donner pour faire partie des séries. Ça va être important pour nous de jouer avec cette mentalité-là et de faire les choses qui vont nous donner cette opportunité. »

Video: Conférence de presse de Claude Julien

Son capitaine Shea Weber croit que la formation montréalaise devra également faire preuve de constance.

« Je pense que nous devons demeurer constants. Éviter de connaître de mauvaises séquences avec deux ou trois défaites consécutives. Tout est plus difficile en deuxième moitié de saison », a expliqué Weber. « On doit continuer d'élever notre jeu encore d'un cran. »

Son coéquipier Jordie Benn arborait dans le même sens.

« On doit continuer sur notre lancée. On doit continuer à suivre le plan et ne pas lâcher la pédale de gaz », a exprimé Benn « On doit continuer de grimper au classement. »

Une chose est certaine, après la mi-saison, les Canadiens sont en bien meilleure position que l'année dernière.

Le Tricolore présente une fiche de 22-14-5 pour un total de 49 points cette saison contrairement à l'année dernière alors que Montréal affichait un dossier de 17-20-4 pour un total de 38 points.

L'importance du capitaine

Depuis le retour au jeu de Shea Weber, les défenseurs Jeff Petry et Jordie Benn semblent être de plus en plus confortables à la ligne bleue du Tricolore.

Julien et Benn croient que c'est en grande partie dû au retour au jeu du capitaine.

« Je ne crois pas que c'est une coïncidence. Notre défenseur numéro un est revenu au jeu, lui qui apporte une présence incroyable pas seulement sur la patinoire, mais également dans le vestiaire », a exprimé l'entraîneur. « En tant qu'entraîneur, c'est certain que tu es heureux de ravoir ton meilleur défenseur et ton capitaine. »

« Ça nous facilite un peu la tâche et on peut se concentrer sur ce que nous devons faire », a dit Benn, qui totalise quatre points, dont deux buts lors des trois derniers matchs.

Video: Jordie Benn sur l'impact du retour de Shea Weber

Weber est également satisfait de ses performances depuis son retour dans l'alignement.

« J'avais mis la barre plutôt haute dès mon retour. Je voulais retrouver mon jeu assez rapidement. Je dirais que ça va bien jusqu'à maintenant », a souligné le capitaine.

Le vétéran défenseur totalise 11 points en 17 parties depuis le début de la campagne.

Un homme de parole

Après l'entraînement de vendredi au Complexe sportif Bell à Brossard, Weber s'est présenté devant les médias vêtu d'un chandail de la Finlande.

Et oui vous avez compris, c'est en raison de la défaite du Canada au Championnat mondial junior face à la Finlande.

« Lehky m'a acheté ce chandail. Ça l'aurait été le contraire si le Canada l'avait emporté. Il me l'a même autographié. C'est tellement gentil de sa part », a dit Weber en riant.

Video: Shea Weber sur la deuxième moitié de saison

Aucune inquiétude dans le cas de Price

Le gardien Carey Price a quitté la séance d'entraînement vendredi après environ 20 minutes.

Claude Julien a tenu à rassurer les partisans à la suite de la pratique.

« Ça n'avait absolument aucun lien avec la petite blessure qu'il avait. Je dirais que c'était plus parce qu'il ne se sentait pas bien », a expliqué Julien. « C'est la raison pour laquelle nous l'avons laissé quitter la glace, car on avait presque terminé l'entraînement et on pratiquait les mises au jeu. C'est pourquoi on lui a donné l'occasion d'aller se reposer. »

Tweet from @CanadiensMTL: Claude Julien affirme que Carey Price a quitt�� l'entra��nement parce qu'il se sentait ��tourdi. Cela n'a rien �� voir avec sa r��cente blessure et il n'y a aucune raison de s'inqui��ter. Il s'attend �� ce que Price joue contre les Predators de Nashville samedi soir. #GoHabsGo

Les Canadiens reprendront l'action samedi soir au Centre Bell alors que les Predators de Nashville seront de passage.

En voir plus