Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Tatar: «J'ai vraiment hâte de jouer avec lui»

Le jeune Nick Suzuki aura une autre chance de se faire valoir samedi à Ottawa alors qu'il sera jumelé à Phillip Danault et Tomas Tatar

par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - L'entraîneur-chef Claude Julien tentera une nouvelle expérience qui pourrait bien rapporter ses dividendes samedi soir face aux Sénateurs.

Lors de l'entraînement de vendredi au Complexe sportif Bell, Nick Suzuki s'est entraîné à l'aile droite de Phillip Danault et Tomas Tatar.

Après avoir terminé sa soirée de travail jeudi avec une récolte de deux mentions d'aide, un but en tir de barrage, une fiche de + 3, le tout en étant utilisé durant 18min48s de jeu, l'espoir du Tricolore aura la chance d'évoluer aux côtés de deux vétérans aguerris. 

Tweet from @CanadiensMTL: OK, Nick Suzuki. 🤯#GoHabsGo pic.twitter.com/g0Njn6I0oV

D'ailleurs, ce nouveau trio représente une belle opportunité pour Suzuki, mais il ne semble pas être le seul à être emballé par cette nouvelle combinaison.

« Il a joué un bon match hier soir. Il est en confiance. Ça va être excitant à voir », a mentionné Danault, qui se retrouvera au centre de Suzuki ce samedi face aux Sénateurs à Ottawa. « Je sais qu'il est un excellent passeur. Il a aussi un très bon tir et une bonne vision. Ça pourrait faire des étincelles. »

Video: Phillip Danault à propos de son nouvel ailier

L'autre ailier qui complétera le premier trio des Canadiens au Centre Canadian Tire, Tatar, reconnaît qu'il est heureux d'avoir l'occasion de disputer un match avec l'espoir âgé de 20 ans.

« Évidemment, c'est un gars extrêmement talentueux. Il est très intelligent. J'ai vraiment hâte de jouer avec lui. C'est habituellement très plaisant de jouer avec des joueurs du genre », a mentionné Tatar, qui a été acquis dans la même transaction que Suzuki. « Il est jeune et très excité d'être ici. Il travaille très fort. Je vais simplement essayer de le suivre et en profiter moi aussi. »

Video: Tomas Tatar à propos de Nick Suzuki

Pour sa part, il s'agira d'un premier match préparatoire cette saison à l'aile pour Suzuki. 

Le choix de premier tour (13e au total) en 2017 des Golden Knights de Vegas souhaite profiter de cette chance d'évoluer sur la première unité des Canadiens afin d'impressionner davantage la haute direction.

« Je vois ça comme une opportunité. Je veux montrer que je peux jouer avec deux des meilleurs joueurs de l'équipe », a affirmé Suzuki. « Ça devrait être excitant et j'ai vraiment hâte de jouer avec eux. On peut voir simplement lors des entraînements à quel point ils sont habiles. J'ai très hâte. »

Video: Nick Suzuki sur l'opportunité qu'il aura samedi

Le joueur originaire de London, en Ontario, aura également l'occasion d'apprendre de l'un des meilleurs joueurs de centre sur 200 pieds dans la LNH.

Et bien sûr, il souhaite également trouver une manière d'alimenter l'un des meilleurs francs-tireurs de la formation montréalaise.

« Ce sont deux joueurs très intelligents. Tatar se place toujours aux bons endroits et il est un bon franc-tireur. Danault est l'un des meilleurs joueurs de la Ligue dans les deux sens de la patinoire », a expliqué Suzuki, qui a conclu son stage junior avec une récolte de 141 buts et 328 points en 251 matchs de saison régulière. « C'est une belle opportunité pour moi de jouer avec eux. »

Video: FLA@MTL: Suzuki prépare le but de Kulak

Absence indéterminée pour Poehling

Bien que les nouvelles semblent être que positives dans le cas de Suzuki, son coéquipier et bon ami, Ryan Poehling, a appris une bien mauvaise nouvelle ce vendredi. 

L'Américain de 20 ans a reçu un diagnostic de commotion cérébrale. 

Tweet from @CanadiensMTL: MISE �� JOUR M��DICALERyan Poehling: A re��u un diagnostic de commotion c��r��brale ��� Absence ind��termin��e.Michael McCarron: Blessure �� l���aine ��� Absence d���environ 6 semaines.#GoHabsGo

L'entraîneur-chef a d'ailleurs émis une mise à jour dans le cas de Poehling.

« Ryan n'avait aucun symptôme le soir du match. C'est vraiment lendemain matin », a tenu à préciser Julien à propos de la rencontre disputée par Poehling mercredi à Bathurst. « C'est tout à fait normal. Lorsque tu fais une commotion, ça ne veut pas dire que les symptômes sont présents immédiatement. »

Video: Conférence de presse de Claude Julien

Les coéquipiers du choix de premier tour (25e au total) des Canadiens en 2017 ont également eu une pensée pour le jeune homme.

Ils souhaitent évidemment le revoir le plus vite possible sur la glace.

« C'est décevant, car il allait dans la bonne direction. C'est malheureux. Il va prendre du repos. L'important pour le moment est sa santé. Il ne doit pas se préoccuper du reste », a mentionné Danault.

En voir plus