Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Byron: «Je dois trouver un moyen d'utiliser ma vitesse»

L'adjoint au capitaine n'a pas caché son mécontentement envers ses performances depuis le début de la saison

par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Paul Byron s'attend à beaucoup plus de sa part. 

Il est d'ailleurs le premier à le reconnaître. 

L'attaquant âgé de 30 ans totalise qu'une seule mention d'aide depuis le début de la campagne 2019-2020.

Byron, qui est utilisé en moyenne 13min40s par match, avoue qu'il est insatisfait de ses performances lors des sept premières rencontres.

« Si tu veux plus de temps de jeu, tu dois faire quelque chose lorsque tu as du temps de glace. Lors des dernières années, je pouvais jouer avec n'importe qui, n'importe où et n'importe quand », a souligné l'ailier à la suite de l'entraînement vendredi au Complexe sportif Bell. « Chaque présence pour moi, c'est la vie ou la mort. Je dois garder cette attitude et je dois donner plus à chaque présence. Je veux avoir un impact. Pour moi, tout commence avec une présence. Je veux gagner mes présences. »

Le joueur originaire d'Ottawa n'a disputé que 56 rencontres la saison dernière en raison des blessures, amassant tout de même 15 buts et 31 points.

Byron a également été embêté par une blessure au haut du corps durant le camp d'entraînement, disputant que deux matchs préparatoires.

Cependant, l'entraîneur-chef Claude Julien est loin d'être inquiet dans le cas de Byron. 

« Avec ce qu'il s'est passé l'année dernière, il n'a pas terminé la saison. Il a aussi manqué des matchs préparatoires lors du camp d'entraînement. C'est certain qu'il connaît peut-être un départ plus lent qu'il aurait anticipé, mais on s'en attendait », a mentionné Julien. « Je vois que ça revient tranquillement. C'est un signe positif. Paul a toujours été dur envers lui-même. Ça fait plusieurs années que je le connais et c'est son genre. »

Video: Conférence de presse de Claude Julien

L'attaquant de 5pi9p et 158 lb possède d'ailleurs un atout important à son arsenal qu'il souhaite utiliser davantage. 

« Je suis l'un des gars les plus rapides de la Ligue nationale. Je dois trouver un moyen d'utiliser ma vitesse pour avoir un effet sur les matchs », a-t-il affirmé. 

Frayeur pour Kinkaid

Le gardien âgé de 30 ans a dû retraiter au vestiaire momentanément lors de l'entraînement sur la Rive-Sud après avoir bloqué un tir.

Keith Kinkaid a cependant tenu à rassurer les médias à la suite de l'entraînement.

Il a d'ailleurs profité de l'occasion pour tourner la situation à la blague.

« Je ne comprends pas pourquoi, mais ils décochent toujours des tirs en ma direction. Je ne sais pas ce que je leur ai fait », a mentionné Kinkaid en riant.

L'adjoint à Carey Price devrait d'ailleurs voir de l'action ce week-end alors les Canadiens disputeront deux matchs en autant de jours face aux Blues de St. Louis et le Wild du Minnesota.

On ne sait cependant toujours pas si Kinkaid devrait jouer samedi ou dimanche. Une chose est certaine, la formation montréalaise souhaite bâtir sur la victoire de 4-0 jeudi soir au Centre Bell contre le Wild.

« On veut poursuivre à gagner des matchs. Ça commence demain contre St. Louis et ensuite Minnesota. On va devoir être prêt à fournir notre meilleur effort. St. Louis voudra surement venger leur défaite face à nous », a souligné Kinkaid. « Ce sont de bonnes équipes, surtout lorsqu'elles sont à domicile. On va devoir être prêt. »

Video: Keith Kinkaid sur son état de santé

L'entraîneur-chef se dit par contre heureux que les deux rencontres du week-end soient disputées en après-midi.

« On est sur une séquence de trois matchs en quatre jours. C'est bon de jouer des matchs seulement en après-midi. On n'arrivera pas aux petites heures du matin. J'aime le fait qu'on dispute deux matchs en autant de jours en après-midi », a expliqué Julien.

Les Canadiens affronteront les Blues dès 15h00 samedi au Scottrade Center de St. Louis.

En voir plus