Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Chiarot: Une présence qui se fait déjà sentir

Les attaquants du groupe B ont fait la connaissance assez vite du nouveau défenseur du Tricolore vendredi sur la glace du Complexe sportif Bell

par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Ben Chiarot a attendu ce moment depuis longtemps.

Le défenseur qui s'est entendu sur les modalités d'un contrat de trois saisons le 4 juillet dernier avec les Canadiens a eu l'occasion de sauter sur la glace pour un premier entraînement avec ces nouveaux coéquipiers.

La présence de Chiarot n'a pas tardé à se faire sentir sur la glace de Brossard vendredi lors de l'entraînement du groupe B. 

Et disons que le joueur originaire de Hamilton, en Ontario, en a profité pour distribuer quelques bons coups d'épaule.

« C'était vraiment le fun. Premier jour du vrai hockey. C'est assez des séances d'entraînement en été. C'est bien de pouvoir mettre en échec quelqu'un et que la vraie saison de hockey commence », a mentionné Chiarot, qui a amassé cinq buts et 20 points en 78 rencontres la saison dernière avec les Jets de Winnipeg. « J'attendais ce moment depuis longtemps. Surtout lorsque tu arrives avec une nouvelle équipe, tu veux montrer tes vraies couleurs et te salir le nez dès le début. »

Video: Ben Chiarot sur son premier entraînement à Montréal

L'implication du nouveau venu est loin d'être passée inaperçue auprès du groupe d'entraîneurs. 

Selon les dires de l'entraîneur-chef Claude Julien, il s'agit exactement du défenseur dont on lui a vendu le potentiel.

« Il est le joueur qu'on m'a décrit. Il est un gros défenseur physique. Nous avions besoin de ce genre de joueur. Nous avions besoin du côté robustesse au sein de notre brigade défensive », a souligné Julien. « Je sais qu'il fait également de bonnes premières passes. Il veut toujours travailler. Lorsqu'il est sur la glace, il pose des questions et il veut être prêt pour le début de la saison. Il veut se sentir confortable avec sa nouvelle équipe. Mais il n'y a aucun doute que son côté robustesse va être un ajout très important pour nous. Il a aussi plusieurs autres attributs que les équipes recherchent. »

Tweet from @CanadiensMTL: Chiarot prend l'entra��nement tr��s au s��rieux. 🚂Ben isn't holding back during practice. #GoHabsGo pic.twitter.com/gzqxcku4R4

Ses coéquipiers ont également appris à découvrir le côté robustesse de Chiarot assez vite au cours de l'entraînement.

C'est d'ailleurs le cas de Paul Byron, qui s'est frotté au défenseur de 6pi3p et 225 lbs durant une bonne partie de l'entraînement. 

« Il est très physique et imposant. Il est bon dans les coins et c'est difficile de jouer contre. Les premiers un contre un sont toujours difficile en début de saison, mais j'aime ça. Ça me prépare pour le premier match », a expliqué Byron. « Je suis prêt à lutter contre n'importe qui, et je sais que c'est également le cas pour Ben. »

Video: Paul Byron à propos de Ben Chiarot

Les coéquipiers de Chiarot semblent très heureux de l'avoir parmi eux. Selon eux, le choix de quatrième tour (120e au total) des Thrashers d'Atlanta en 2009 risque d'en surprendre plus d'un.

« Il fait plusieurs choses de la bonne manière. Il est très difficile à affronter. C'est un joueur qui est le fun à affronter dans les entraînements, car il va toujours travailler fort et te pousser à te dépasser », a affirmé l'adjoint au capitaine, Brendan Gallagher. « Il va surprendre plusieurs gens par son efficacité. Il va remplir un rôle qui sera important pour nous. »

Video: Brendan Gallagher sur l'ajout de Ben Chiarot

En ce qui a trait son partenaire en défense, Chiarot était jumelé à Jeff Petry lors du premier entraînement sur glace des Canadiens. 

Il est encore tôt pour affirmer qu'il s'agira d'un duo le 3 octobre prochain pour le premier match de la saison régulière en Caroline, mais le défenseur âgé de 28 ans reconnaît qu'il n'a pas vraiment de préférence à savoir qui se retrouvera à sa droite.

« Étant un joueur plus défensif avec un aspect robustesse, j'ai toujours bien fait avec des défenseurs offensifs. Je peux être quelqu'un sur qui l'on peut se fier en défensive. Peu importe avec qui je joue, que ce soit un jeune joueur, Jeff ou un autre défenseur pour contrer les meilleures lignes adverses, je peux jouer avec n'importe qui et je vais être très à l'aise », a expliqué Chiarot. « Si ça fonctionne bien avec Jeff, mais sinon, je suis ouvert à l'idée de jouer avec n'importe quel joueur ici. »

Une lutte à prévoir

Plusieurs défenseurs tenteront de se tailler une place avec la formation du Tricolore au cours du camp d'entraînement. 

Pour sa part, le vétéran Karl Alzner sait qu'il devra mettre les bouchées doubles s'il souhaite amorcer la saison à Montréal.

« Chaque fois que je saute sur la glace, je veux y aller pour faire quelque chose. Je ne veux pas simplement me contenter d'embarquer sur la glace pour faire ma présence. On va voir dans les prochains jours si je vais pouvoir effectuer ce genre de jeu au plus haut niveau », a souligné le vétéran de 682 matchs dans la LNH. « Je vais tout donner pour joueur le meilleur hockey que je n'ai jamais joué dans un camp d'entraînement, et espérons-le, que ce sera suffisant pour demeurer à Montréal. »

Video: Karl Alzner sur ses attentes cette saison

Même s'il a disputé 34 rencontres en 2018-2019 avec le Rocket de Laval, Julien avoue que le défenseur âgé de 30 ans repart au même niveau que les autres.

« Je ne dirais pas qu'il veut gagner des points, mais plutôt un poste. Il n'y a aucune raison pour laquelle nous ne devrions pas lui donner sa chance. Il a déjà fait beaucoup de progrès. Il est plus léger et plus rapide. Il veut s'adapter à la nouvelle Ligue nationale », a expliqué l'entraîneur-chef. « Il a fait tout ce travail et c'est à nous de lui donner la chance. On aimerait qu'il vienne mêler les cartes et qu'il gagne un poste. Si c'est le cas, ça veut dire qu'il va rendre notre équipe meilleure. »

Les Canadiens seront de retour sur la glace du Complexe sportif Bell dès 10h00 samedi.

En voir plus