Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

La brigade défensive des Canadiens parmi l'élite

Les attaquants du Tricolore peuvent compter sur l'appui de l'un des groupes de défenseurs les plus productifs de la LNH jusqu'à maintenant cette saison

par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - La brigade défensive de Montréal a joué un rôle très important au cours des récents succès de l'équipe.

Et contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, le plus grand apport des défenseurs est survenu à l'offensive. Les défenseurs du Tricolore ont inscrit sept des 10 derniers buts de leur équipe, soit par l'entremise de Victor Mete (2 buts), Ben Chiarot (2 buts) et Shea Weber (3 buts).

L'unité de défenseurs de Claude Julien se retrouve au premier rang de la LNH, à égalité avec quatre autres équipes, avec un total de 13 buts marqués par les défenseurs.

Ce total représente 21,7 % des buts inscrits par la formation montréalaise depuis le début de la saison. Cette statistique place la brigade défensive des Canadiens au sixième rang de la LNH depuis le début de la campagne 2019-2020.

La production offensive des défenseurs est loin de passer inaperçue auprès des yeux des attaquants du Tricolore. 

« On veut que nos défenseurs puissent appuyer l'attaque. On regarde des équipes comme Chicago ou Tampa Bay, les défenseurs sont en mouvement et ça crée de la confusion. C'est toujours le fun avoir des défenseurs qui vont chercher un gros but comme contre Boston », a mentionné Jonathan Drouin à propos du but gagnant inscrit par Chiarot face aux Bruins le 5 novembre dernier au Centre Bell. 

Video: Jonathan Drouin au sujet de son trio

Parlant de but gagnant, les défenseurs des Canadiens occupent le premier rang de la LNH avec quatre buts gagnants depuis le début de la saison.

L'une des principales raisons des succès à l'offensive de la part des défenseurs du Tricolore, c'est l'appui qu'ils offrent aux attaquants.

« Le quatrième homme vient toujours nous aider à l'attaque grâce à notre jeu de transition. Ils amènent de bons tirs au filet », a souligné le centre Phillip Danault à la suite de l'entraînement lundi au Complexe sportif Bell. « C'est vraiment une contribution de toute l'équipe et les défenseurs jouent un grand rôle. »

Malgré une fiche de 3-1-1 lors des cinq derniers matchs, l'entraîneur-chef souhaite en voir davantage de la part de ses attaquants.

Les Canadiens ont d'ailleurs travaillé durant plusieurs minutes sur leur jeu de transition lors de l'entraînement lundi sur la Rive-Sud.

« On n'a pas eu beaucoup de production offensive de la part de nos attaquants lors des derniers matchs. On veut régler le tout. On a changé les trios pour tenter de créer une étincelle », a souligné Julien. « Ce n'est pas un problème présentement, mais on ne veut pas que ça le devienne. On a travaillé sur notre jeu de transition pour que les attaquants touchent davantage le fond du filet. »

Video: Conférence de presse de Claude Julien

L'impact Weber

S'il y a un défenseur qui connaît beaucoup de succès présentement, c'est bien le capitaine. 

Le vétéran âgé de 34 ans est sur une séquence de trois matchs consécutifs avec au moins un point. 

Weber n'a cependant pas pris part à l'entraînement lundi avec ses coéquipiers en raison d'un virus. 

Le joueur originaire de Sicamous, en Colombie-Britannique, a également inscrit ses 100e et 101 buts en supériorité numérique lors de la victoire de 3-2, samedi dernier au Centre Bell, contre les Kings de Los Angeles. 

Selon ses coéquipiers, il est important de prendre en considération l'été d'entraînement qu'a eu Weber.

« L'année dernière, il revenait d'une blessure. Ce n'est jamais facile, surtout plus que tu vieillis. Cette saison, il est arrivé en pleine forme et il était prêt à jouer », a expliqué Danault à propos de Weber. « Il joue de grosses minutes pour nous et son tir est toujours aussi dévastateur. »

Les Canadiens disputeront leur prochain match ce mardi en recevant la visite des Blue Jackets de Columbus.

En voir plus