Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

En uniforme? Peut-être.

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Jouera? Jouera pas? Est-ce que Hal Gill sera en uniforme ce soir, la question est sur toutes les lèvres.


Après une journée entre Pittsburgh et Montréal, le défenseur format géant a retrouvé ses coéquipiers ce matin. Il n’a par contre pas participé à l’entraînement matinal, patinant en solitaire, quelques minutes après que ses coéquipiers eurent quitté la glace.

S’adressant aux médias après s’être délié les jambes, le vétéran défenseur est apparu détendu, ne sachant toutefois pas s’il sera de la formation lundi soir.

«Quand je saurai si je peux jouer, je vous le dirai. Je me sens bien. C’est un match numéro 6, à Montréal, ça va être plaisant » a laissé savoir Gill, visiblement déçu d’avoir raté les dernières minutes du match 5 à Pittsburgh. «C’est dur de quitter l’équipe avec quelques minutes à faire dans le match. J’aurais aimé être là jusqu’au bout. Avec le genre de jeu qu’on jouait, c’était encore plus dur d’être à l’écart.»

Dans le vestiaire, tous ses coéquipiers espèrent fortement que leur « gentil géant » sera en mesure de chausser les patins pour ce match crucial.

« Ça démontre à quel point c’est un battant. C’est un match important pour lui. Il joue contre son ancienne équipe. Il veut être avec nous et nous aider à gagner. Quand on voit ça, ça pousse un peu tout le monde », a laissé savoir son compagnon à la ligne bleue Josh Gorges.

Même son de cloche pour Glen Metropolit.

«C’est un guerrier – nous le savons et vous le savez », a mentionné Metropolit. «Il est important pour notre équipe et nous l’accueillerons de nouveau dans la formation, ça c’est certain. »

Le statut final de Gill pour la rencontre sera probablement déterminé après l’échauffement de ce soir a laissé savoir Jacques Martin. C’est à ce moment qu’il déciderasi son défenseur est prêt à jouer ou pas. N’ayant aucune certitude, les Canadiens se préparent aussi à l’éventualité qu’il n’y soit pas.

« Hal a été très bon pour nous. Je ne nie pas ça. Mais comme je l’ai déjà dit durant les séries – et je crois que notre équipe en est le meilleur exemple – le hockey est un sport d’équipe. Il ne s’agit pas que d’un joueur » a expliqué le meilleur buteur de la LNH dans les présentes séries éliminatoires, Michael Cammalleri. « Cette équipe a eu du succès en jouant en tant que groupe et ça ne changera pas, peu importe qui est de l’alignement. Nous aimerions qu’il soit là, mais s’il ne l’est pas, nous serons OK. »

Pour Marc-André Bergeron, qui a vu son temps de jeu augmenter de façon significative depuis le début de cette série, avec la perte de Markov, l’alignement de ce soir ne sera pas différent de celui qui s’amène sur la patinoire soir après soir, peu importe les individus qui le composeront.

« On croit en tout le monde dans cette chambre », a clamé Bergeron. « Celui qui a la chance de mettre le gilet ce soir pour performer sera prêt. On est tous prêts et on a tous envie de jouer. S’il manque des gros morceaux, des gars devront en faire plus. C’est une recette qui a fonctionné toute la saison. Je ne vois pas pourquoi ça ne fonctionnerait pas encore.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

Voir aussi
Face à face #6 : Canadiens-Penguins
Cinq choses à savoir : Match 6 
Centrale des séries
Mêler les cartes 
En voir plus