Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

En forme pour le week-end - Entraînement à l'hôtel

Pierre Allard vous offre l'entraînement par excellence lorsque vous séjournez dans un hôtel

par Pierre Allard @canadiensMTL / canadiens.com

Nombreux sont ceux qui aimeraient être en meilleure forme physique. Quelques petits changements dans les habitudes de vie ou dans l'entraînement pourraient avoir un impact important sur cette quête. Alors que d'innombrables options sont disponibles de nos jours, le préparateur physique du Tricolore, Pierre Allard, vous offrira ses conseils sur une base hebdomadaire afin de vous aider à atteindre cet objectif, peu importe où vous soyez. Dans sa deuxième chronique, celui qui vieille à ce que les joueurs des Canadiens soit au summum de leur forme vous explique quels accessoires vous pourriez apporter dans votre valise pour vous entraîner de manière efficace lorsque vous séjournez dans un hôtel.

 

Les gymnases des hôtels varient beaucoup d'un endroit à un autre, allant de très petits à très grands. Il arrive également souvent qu'ils ne soient pas complets et n'offrent pas nécessairement une grande variété d'items pour s'entraîner. 

Lorsqu'on est en voyage, que ce soit par affaires que pour des vacances, on a souvent de bonnes intentions. Mais quand une fois sur place, c'est plus difficile. Je propose donc certains accessoires qu'on peut apporter dans sa valise et qui peuvent nous aider dans notre entraînement - autant dans notre chambre que dans le gymnase de l'hôtel. On peut donc s'assurer qu'avec peu de matériel, l'entraînement sera efficace. Il ne faut pas oublier que lorsqu'on est en vacances, certaines soirées peuvent être plus difficiles que d'autres. L'objectif n'est donc pas de se mettre en forme, mais de la garder et d'être actif. 

Le rouleau de mousse thérapeutique / balle de softball

Dépendamment de l'espace disponible dans sa valise, on pourrait apporter un rouleau d'environ 12 pouces de long ou une balle de softball. L'un ou l'autre permet de détendre les muscles en le faisant rouler sur le corps avant et après l'entraînement. Le but est de le faire rouler sur les muscles après le voyagement pour se détendre après une longue période d'inactivité.

Une mini bande élastique

La mini bande élastique crée une légère mise sous tension qui permet d'activer les muscles. En voyage, on est longtemps assis sans bouger durant le déplacement. La bande est une bonne manière de s'échauffer avant de débuter le tout. Une dizaine de répétitions de chacun des exercices démontrés sur la photo sera suffisante. J'ai effectué des levées avec les genoux, mais ça peut aussi être des mouvements latéraux.

Un élastique plus long

Cet élastique va donner un peu le même effetque l'élastique avec les poignées dont j'ai parlé dans le premier blogue. On peut donc faire des tirades, des poussées, des mouvements de rotation. Il permet de travailler les muscles stabilisateurs en faisant des planches frontales et latérales. 

Un TRX

Selon moi, si on voyage beaucoup et qu'on fréquente souvent les hôtels, c'est un must. L'avantage du TRX - ou tout autre appareil d'exercice similaire fabriqué par une autre compagnie, je n'ai pas d'actions dans TRX! - c'est qu'on peut l'attacher aux portes, comme celle d'une chambre d'hôtel. Lors de l'achat, il faut demander l'ensemble qui inclut un adaptateur qui permet de l'attacher à une porte. En plus de travailler le haut du corps, il permet de travailler les jambes sans avoir de machine sophistiquée. On peut aussi faire des squats, c'est justement ce que je fais sur la photo : un squat à une jambe. Sur l'autre exemple, je présente un exercice qui travaille les pectoraux en faisant des push-ups. Le fait d'être incliné augmente le degré de difficulté et ça crée également un élément d'instabilité. On peut aussi faire des flyes, comme je fais sur la photo. Le faire avec un TRX évite de l'utilisation des poids libres. Pour chacun des exercices, on peut faire de 10 à 12 répétitions. 


Le but de cet entraînement est de commencer avec le massage pour délier les muscles, d'ensuite faire travailler les muscles stabilisateurs, pour finalement conclure avec des exercices de résistance. Tout ça combiné permettra de garder la forme et ne pas être trop courbaturé lorsqu'on reprendra l'entraînement au retour du voyage.

Vous avez des questions ou des idées de sujets pour Pierre Allard, faites-nous en part par Twitter ou Facebook!

En voir plus