Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Élan de générosité

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL -- En ces temps de guignolée, les Canadiens ont été un peu trop généreux avec les Sharks de San Jose mardi soir au Centre Bell.



«On leur a donné trois buts. Ils n’ont pas eu à travailler fort pour aller chercher ces buts-là. C’est ce qui est frustrant. C’est très décevant de voir son équipe offrir des buts comme ça», a lancé un Michel Therrien visiblement déçu à l’issue de la rencontre.

Il est vrai que les hommes de Peter DeBoer n’ont pas nécessairement eu la tâche difficile lorsqu’il a été question de trouver le fond du filet. À mi-chemin dans la rencontre, c’est un déficit de trois buts que devaient remonter les Canadiens, ce qui n’est pas nécessairement chose facile. Un filet de Dale Weise en fin de deuxième période a redonné un regain de vie au banc des Canadiens, mais le mal était déjà fait.

«Il faut qu’on fasse travailler les équipes pour leurs buts», a souligné le capitaine Max Pacioretty à l’instar de son entraîneur. «Je l’avais dit avant la rencontre que c’était une équipe qui pouvait te faire payer et c’est justement leurs meilleurs éléments qui nous ont fait mal. C’était facile. Beaucoup trop facile.»

Ayant été blanchis de la feuille de pointage en 18 occasions au cours des six dernières rencontres en avantage numérique, les hommes de Michel Therrien sont en quête de solutions.

«C’est facile de trouver des excuses et de dire que la rondelle ne va tout simplement pas dans le filet, mais parfois il faut se regarder en face», d’ajouter Pacioretty qui présentait une fiche de moins-2 au terme de la soirée. «Nous avons bien fait circuler la rondelle en avantage numérique en troisième, mais on ne peut pas constamment dire que c’est de la mauvaise chance. Il faut trouver une solution.»

Comme dans tout, il y a du positif à retenir de cette rencontre. Le défenseur Nathan Beaulieu est tout feu tout flamme depuis qu’il a été laissé de côté lors du match du 10 décembre contre les Red Wings. Depuis il y a eu deux matchs, ainsi que deux performances dignes de mention.

En fin de rencontre, le défenseur gaucher de 23 ans a été jumelé à P.K. Subban, ce qui lui a notamment permis d’accumuler son deuxième plus haut temps de glace de la saison avec 22:03.

«On m’a préparé des jeux faciles trois ou quatre fois, mais je dois être en mesure de concrétiser ces occasions», a mentionné Beaulieu qui a non seulement obtenu une mention d’aide sur le but de Dale Weise, mais a également présenté un différentiel de plus-1.

Malgré ces statistiques, malgré la marque finale, c’est autre chose qui préoccupait Beaulieu après l’affrontement.

«Nous les avons laissés chasser notre gardien de but. Ce n’était pas de sa faute», mentionne le défenseur qui a vu Tokarski quitter le filet au profit de Condon à mi-parcours. «Il faut trouver des solutions. Nous connaissons une passe difficile, mais les bonnes équipes trouvent des moyens de gagner.»

S’ils veulent venger cette défaite, c’est contre les Kings de Los Angeles, jeudi, que les hommes de Michel Therrien voudront le faire. En attendant, retour à la planche à dessin, histoire de voir si les combinaisons de trios offertes créées mardi en cours de rencontre tiendront le coup.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
  Faits saillants: Sharks @ Canadiens
  Échos de vestiaire
Le jeu des chiffres - 15 décembre 2015
Carey Price met la main sur le trophée Lou-Marsh
Rapport des IceCaps - 15 déc.
 

En voir plus