Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dustin, le battant

par Staff Writer / Montréal Canadiens

NEW YORK -  Le Madison Square Garden. L’aréna le plus connu de la planète. L’endroit idéal pour enregistrer sa première victoire en séries.



À son deuxième départ en carrière en séries, Dustin Tokarski a de nouveau été à la hauteur du défi qui lui a été présenté depuis lundi, sauf que cette fois, le dénouement a été heureux.

Grâce à une performance de 35 arrêts, Tokarski a permis aux Canadiens de revenir 2 à 1 dans la série contre les Rangers de New York. Son entraîneur-chef Michel Therrien n’a pas hésité une seule seconde à lui donner une large part du crédit après cette victoire de 3 à 2 en prolongation.

« Tokarski a été excellent. Il jouait avec beaucoup de confiance », d’indiquer Therrien. « C’est un battant devant le filet. C’est une grosse performance pour lui. Ça met aussi notre équipe en confiance. C’est sûr qu’en début de match, les Rangers étaient très agressifs. Plus le match avançait, plus on se créait des chances de marquer. Sans la performance de Tokarski, le résultat aurait été différent. » 

Même son de cloche pour P.K. Subban.

« Il a bien joué. Il a fait plus que ce qu’on lui a demandé de faire », d’indiquer le récipiendaire du trophée Norris en 2013. « Nous sommes confiants avec lui ou Peter devant le filet pour accomplir le travail. Je suis évidemment heureux pour lui. C’est sa première fois dans les séries. Je crois que la façon qu’il a performé aujourd’hui, il peut seulement être encore meilleur et je suis certain qu’il va être encore meilleur. C’est une grosse victoire pour lui, c’est une grosse victoire pour nous.  Peut-être que cela va aider les gars à être plus relaxes. Les deux premiers matchs ont été difficiles pour nous. Montrer aujourd’hui que nous pouvons suivre le plan et se battre malgré l’adversité, c’est va nous donner une grosse dose de confiance. »

Ayant donné les devants aux Canadiens 2 à 1 avec un peu plus de trois minutes avant que Chris Kreider ne  marque sur un mauvais bond pour forcer la prolongation avec 29 secondes à faire, Daniel Brière reconnaît l’importance des performances du jeune gardien au cours des deux derniers matchs. »

 « On est choyés. Toute l’année, on a eu de telles performances de nos gardiens », d’indiquer Brière qui compte maintenant 116 points en carrière en séries. « Tu tiens les choses pour acquises. Depuis les deux derniers matchs, on ne peut rien lui reprocher. »

Ceux qui croyaient que les Canadiens étaient prêts à dire « mononcle » après ce but reçu comme un coup dans les flancs, ils se trompaient bêtement.

« Ce fut la même chose pour nous toute l’année : nous n’avons jamais abandonné », de poursuivre Brière. « On a trouvé le moyen de rebondir quand tout le monde nous croyait morts. C’est sûr qu’après un but comme ça, la majorité des gens pensaient que c’était terminé pour nous. On trouve des façons d’aller chercher de gros jeux. Ça s’est produit ce soir. On y croyait. C’est plus facile à dire qu’à faire. Cette fois-ci, on l’a fait. «

Si certains jeunes gardiens avaient été ébranlés par ce but chanceux de Kreider qui a trouvé son chemin jusqu’au fond du filet après avoir heurté le patin d’Alexei Emelin, Tokarski, lui, est resté de glace.

« Tu n’as pas le choix. Tout est en jeu alors tu dois sauter sur la glace et jouer ton match et espérer obtenir une chance et nous l’avons obtenue », de confier Tokarski, entouré de trois douzaines de journalistes et de caméramans.
Et cette chance est survenue à peine 72 secondes après le début de la prolongation alors qu’Alex Galchenyuk a joué les héros en inscrivant le filet décisif.

« C’est difficile à décrire comment je me sentais. Je ne l’ai pas vu rentrer. Je savais seulement que la rondelle était rentrée. J’ai patiné vers la pile et célébré pas mal fort », de lancer Tokarski, tout sourire.

Évidemment, alors que les mentions #InDustinWeTrust se multiplient, être envoyé dans la mêlée en pleine course aux séries pour le club le plus titré du hockey à ses avantages.

« Plaisant. Incroyable. J’ai quelques abonnés de plus sur Twitter ce qui est plutôt cool », d’avouer le gardien de 24 ans qui sévit sur la Twittosphère sous le pseudonyme @dustintokarski. « J’essaie simplement de bâtir à partir des éléments positifs que les gars ont faits le dernier match où nous méritions probablement un meilleur sort. C’était bien d’obtenir la victoire aujourd’hui. »

Après une victoire comme celle-ci, le nombre devrait continuer de croître.


Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Le jeu des chiffres - Match #3 - 22 mai 2014
Le Party DU Club IV
Faits saillants
Sommaire
Centrale des séries 2014

En voir plus