Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

D’un côté comme de l’autre

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL - Les Canadiens se sont battus jusqu’à la fin, mais ce sont finalement les Predators qui ont eu le dernier mot en tirs de barrage lundi soir au Centre Bell.


« Ça aurait pu aller d’un côté comme de l’autre », a résumé Michel Therrien, au terme de la défaite de 2 à 1 des siens, qui mettait fin à la séquence de quatre victoires consécutives à domicile. « Ça jouait serré, c’est ça le hockey de fin de saison. Il n’y avait pas beaucoup d’espace avec la rondelle, les deux gardiens ont fait des arrêts-clés au bon moment. On jouait contre une bonne équipe, une très bonne défensive, une défensive qui patinait et qui supportait l’attaque. On a été en mesure de les contrer. »

« Les deux équipes jouaient un jeu bien équilibré, il y a eu de bonnes chances des deux côtés, mais c’était parfois un peu brouillon », a de son côté analysé Mike Condon, auteur de 29 arrêts. « Nous nous sommes bien débrouillés, mais nous sommes malheureusement sortis du mauvais côté. »

La chance a également profité aux deux équipes en prolongation et en tirs de barrage, notamment lorsque Craig Smith a été privé d’un but certain dans une cage béante, alors que c’est son propre bâton qui a empêché la rondelle de pénétrer dans le filet.

« Les dieux du hockey m’ont aidé là-dessus. Il a frappé la rondelle avant de la rabattre en plein vol. J’ai eu de la chance, mais ultimement, ça ne nous a pas aidé à gagner le match », a concédé Condon, dont le travail a été louangé par tous, dont Lucas Lessio, qui disputait un deuxième match au Centre Bell dans l’uniforme tricolore.

« Il est certainement notre première étoile du match. Il a fait des gros, gros arrêts pour nous garder dans le match », d’affirmer l’attaquant inséré dans l’alignement à la dernière minute en remplacement de Dale Weise, malade. « Nous aurions pu en compter quelques-uns pour lui, mais malheureusement, c’est comme ça que ça finit des fois. Nous devons offrir le même effort à Washington et espérer un meilleur résultat. »

« Tous les joueurs aiment les matchs rapides avec des 3 contre 2 et les partisans aussi, mais la réalité est que les systèmes défensifs sont tellement bons que c’est difficile de créer quoi que ce soit », a poursuivi Lessio. « À chaque présence, tu dois faire travailler leurs défenseurs et espérer qu’ils s’épuisent pour pouvoir marquer un but. »

Au  final, c’est un point précieux que les Canadiens ont gagné – mais aussi perdu – alors qu’ils sont au cœur d’une course pour la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires.

« Nous sommes tous des compétiteurs. Personne n’aime perdre. Il faut juste aligner quelques victoires », de conclure Brendan Gallagher, l’unique marqueur du côté des locaux. « Nous ne pouvons pas être déçus de notre effort – nous avons perdu en tirs de barrage. Mais nous voulons tous gagner. »

Vincent Régis écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Faits saillants - Canadiens @ Predators
Le jeu des chiffres - 22 février 2016
À surveiller cette semaine
Un entraînement pas comme les autres
Du début à la fin 

En voir plus