Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Du déjà vu

par Staff Writer / Montréal Canadiens

CALGARY – Une victoire à l’arrachée et une performance incroyable de Carey Price vous sont familiers? Et bien, tel fut de nouveau le cas pour les Canadiens dans leur gain sur les Flames mardi soir.



Disputant un deuxième match en autant de soirs, au lendemain d’une partie où ils ont été blanchis par les Oilers, les joueurs du Tricolore voulaient à tout prix quitter l’Alberta avec au moins une victoire en poche. Si le scénario de lundi semblait se dessiner à nouveau, Carey Price s’est assuré que l’histoire ait une fin plus heureuse cette fois-ci.

Même s’il a été bombardé de toute part durant la rencontre, ayant souvent à se surpasser puisque son équipe a dû se débrouiller en infériorité à neuf reprises, Price a une fois de plus démontré son calme légendaire, pendant plus de 60 minutes jusqu’aux tirs de barrage, permettant à Montréal de l’emporter 2 à 1.

« Nos gars ont fait du bon boulot pour déplacer les joueurs près de moi et pour me permettre de voir la rondelle », mentionne le gardien de 27 ans, qui a remporté une septième victoire en huit sorties cette saison, réalisant 38 arrêts mardi soir. « Je ne peux donner assez de crédit à mes gars qui ont lutté tout au long de la soirée devant moi. C’était une difficile séquence de deux matchs en autant de jours. Et ce soir, nous avons trouvé une façon de nous démarquer. »

La tâche ne s’annonçait pas facile pour le bleu-blanc-rouge, devant affronter une coriace formation qui a souvent donné du fil à retordre à ses adversaires depuis le début de la saison. De plus, Montréal n’avait pas quitté Calgary avec une victoire depuis plus d’une dizaine d’années. Malgré tout, les joueurs se sont regroupés et leur acharnement leur a permis de mettre la main sur les deux points ici pour une première fois depuis janvier 2002! Si les partisans des Canadiens apprécient grandement les prouesses de Price depuis plusieurs saisons, certains de ses nouveaux coéquipiers comprennent pourquoi il est adulé de tous les fidèles de l’équipe.

« Nous avons pu voir de nos propres yeux pourquoi il appartient à l’élite. Il a effectué tellement de gros arrêts », confesse Tom Gilbert, de qui le but qui a permis de niveler la marque en deuxième période, était son tout premier dans l’uniforme des Canadiens. « Cette partie aurait pu se terminer d’une manière complètement différente. Chaque équipe se doit d’avoir comme meilleur joueur son gardien de but. »

Comme l’a indiqué Gilbert, l’issue de la rencontre aurait pu être complètement différente que celle à laquelle ont assisté les nombreux partisans des Canadiens présents au Saddledome Scotiabank mardi. Allant jusqu’à la limite en fusillade, tout est possible pour les deux équipes. Mais Price s’est dressé tel un mur devant les tireurs des Flames, notamment sur Sean Monahan avec un superbe arrêt de la mitaine. Tel fut le cas pour le gardien du Tricolore, qui n’a pas encore été déjoué en tirs de barrage cette saison. Voyant qu’il se démenait encore pour eux, les visiteurs étaient plus qu’heureux de permettre à Price et aux partisans de l’équipe de quitter l’amphithéâtre avec le sourire. Déjà une huitième fois en 10 parties cette saison pour le Tricolore, qui trône encore au sommet du classement dans l’Association de l’Est.

« C’est ma feinte de prédilection. J’en ai quelques-unes, mais j’arrivais de l’extérieur et je voyais que le coin était ouvert », a mentionné Pierre-Alexandre Parenteau, sur son but victorieux inscrit sur la troisième tentative des siens en tirs de barrage. « C’est une grosse victoire pour l’équipe et je crois que Carey était exceptionnel ce soir. Je crois qu’il a volé le match pour nous. Aucun doute là-dessus, surtout en fin de rencontre lorsque Calgary était en avantage numérique. Il est un excellent gardien et l’a été depuis plusieurs années. »

En effet, Pierre-Alexandre, nous l’avons remarqué depuis plusieurs années!

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com


VOIR AUSSI
Faits saillants: Canadiens @ Calgary
Le jeu des chiffres - 28 octobre 2014
Savoir passer à autre chose
Faire sa marque 

En voir plus