Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Fière allure, Donovan!

Le joueur vedette de la NBA Donovan Mitchell avait fière allure la semaine dernière à Salt Lake City en arborant un chandail des Canadiens

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Lundi soir dernier, le garde du Jazz de Utah, Donovan Mitchell, a fait sourire plusieurs partisans du Tricolore partout à travers le monde.

Le 14 janvier, le joueur originaire d'Elmsford, dans l'État de New York, est arrivé au Vivint Smart Home Arena de Salt Lake City avec un chandail du membre du Temple de la renommée, Patrick Roy.

Peu de temps après que le Jazz ait publié des photos de la tenue de Mitchell, il a reçu beaucoup d'amour sur Twitter, comme prévu.

Tweet from @utahjazz: Clocking in 👌 pic.twitter.com/JDjaMvilrv

Il s'avère que le vétéran de deux saisons dans la NBA a été nommé au sein de la première équipe d'étoiles de recrues de la Ligue la saison dernière. De plus, le vainqueur du prestigieux Concours de dunk est également un grand partisan de hockey et aime assister aux matchs.

« J'ai commencé à regarder le hockey quand j'étais plus jeune », a expliqué Mitchell, qui fut le 13e choix au total par les Nuggets de Denver en 2017. « Mes amis avaient des suites pour les matchs des Rangers et j'étais toujours aux matchs des Rangers, des Devils et des Islanders quand j'étais jeune. »

Cela ne l'a pas empêché d'enfiler un chandail du bleu-blanc-rouge pour le match contre les Pistons de Detroit. Il faut l'avouer, il a un faible pour ces couleurs.

« Le chandail des Canadiens est l'un de mes préférés. J'aime beaucoup celui-là », a mentionné Mitchell. « Le rouge est ma couleur favorite, et j'avais beaucoup de vêtements qui s'agencent avec ce chandail, donc c'est plutôt cool. »

Crédit photo: Melissa Majchrzak/NBAE

Le chandail s'est avéré être un porte-bonheur pour le produit de l'Université de Louisville, qui a ensuite marqué 28 points pour guider son équipe vers une victoire de 100-94 à domicile.

Maintenant, tout ce que Mitchell doit faire, c'est se rendre à Montréal lors d'un match au Centre Bell et enfiler à nouveau son chandail du CH.

« Je ne suis jamais allé à Montréal ni à un match des Canadiens, mais je devrais peut-être changer ça », a conclu Mitchell. « Nos saisons s'entrecroisent et ça risque donc d'être difficile. Mais j'adorerais vraiment ».

Crédit photo: Melissa Majchrzak/NBAE

En voir plus