Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Deuxième vitesse

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – En raison de son opération à l’épaule droite, Lars Eller a dû patienter un bon moment avant d’amorcer sa préparation pour la prochaine saison. Maintenant, il y a va à fond de train.


«Ça fait trois semaines que je suis de retour à Montréal et je m’entraîne sans relâche », a lancé d’entrée de jeu le jeune attaquant, au sortir d’un entraînement sur glace au Complexe Sportif Bell en compagnie notamment de Ryan White, Mathieu Darche et Alexei Yemelin.

Lars Eller écrase Peter Regin en zone défensive.
Malgré une opération à l’épaule à la fin de la saison, Eller semblait parfaitement rétabli et prêt à entreprendre un nouveau chapitre de sa carrière.

«L’épaule va très bien. Je n’ai aucun problème avec mes mouvements, aucune complication. Tout va comme prévu », a expliqué le Danois de 22 ans qui compte bien mettre tout en son pouvoir pour amorcer la saison 2011-2012 en même temps que tout le monde. «Les deux premiers mois de l’été, je n’ai pas pu travailler autant que je le voulais sur le haut de mon corps. Mais depuis le dernier mois, je n’ai plus que quelques limitations.»

D’ailleurs, ce travail acharné fait toute une différence chez Eller, qui affiche une stature imposante par rapport à l’an dernier. Et il assure que tout ce poids n’est pas le résultat de la gourmandise.

«En fait je n’ai pas mangé aucune danoise cet été », a rigolé Eller au sujet des livres qu’il a ajoutées à sa charpente au cours de la saison morte. «Ce qui est le plus difficile, c’est de garder cette masse au cours de la saison. On joue tellement et on brûle tellement d’énergie que c’est dur d’en rester là. C’est une chose de la gagner, c’en est une autre de la garder.»

Alors que la dernière campagne en a surtout été une de tests pour Eller qui a été utilisé à diverses sauces, l’attaquant sait très bien quel est son objectif pour la prochaine saison.

«L’an dernier, je voulais m’établir dans la LNH. Maintenant je dois passer à un autre niveau et essayer de contribuer un peu plus offensivement. Je crois encore que c’est là où je suis le meilleur et je n’ai pas vraiment eu la chance d’en profiter l’année dernière », a expliqué Eller, qui a terminé la saison 2010-2011 avec une récolte de 17 points en 77 matchs. «Je peux bâtir sur ça cette année. J’aimerais avoir un peu plus de responsabilités et plus de temps de glace. Il faut y aller une étape à la fois, mais je veux améliorer un peu toutes les facettes de mon jeu.»

Et selon lui, les Canadiens ont tous les outils nécessaires pour y arriver la saison prochaine.

«C’est une très bonne chose », a lancé Eller au sujet des nombreux visages connus qui seront dans le vestiaire en début de saison. «Je n’aurais pas changé grand-chose à notre équipe de l’an dernier. Et la venue d’Erik Cole est exactement ce dont nous avions besoin. Un gros gars qui compte beaucoup de buts. Je crois qu’il va cadrer dans le portrait de l’équipe parfaitement.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Le retour de Pacioretty
Ardeur au travail
Les Bulldogs en action au Québec
OFFRE D'EMPLOI - Producteur/intégrateur Web
Les Canadiens concluent une entente d’une saison avec le défenseur Jeff Woywitka
En voir plus