Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Des vendredis dingues, dingues, dingues

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Tandis que bien des gens pensent déjà à se sauver du bureau tel Fred Caillou au son de la sirène pour aller à leur chalet sur le coup de cinq heures, le Tricolore, lui, se prépare à disputer son cinquième match de la saison un vendredi.


Le dernier jour de la semaine de travail, comparativement aux humbles travailleurs qui voient poindre à l’horizon deux jours de repos, n’a pas porté chance au Tricolore cette saison. En quatre rencontres jusqu’ici, la troupe de Guy Carbonneau a baissé pavillon à chaque occasion, dont lors du match d’ouverture au HSBC Arena de Buffalo par la marque de 2 à 1 en fusillade.

Tandis qu’il est devenu une tradition pour les Sabres de recevoir de la visite à la maison les vendredis, eux qui ont accueilli les Montréalais avec des ailes de poulet et une trempette au fromage bleu à reprises depuis 1984, la chose est tout autre pour les Canadiens. La formation montréalaise n’a pas joué en saison régulière devant ses partisans depuis l’arrivée d’Indiana Jones au grand écran.

Le 3 avril 1981 au Forum, le Tricolore avait battu les Whalers de Hartford par la marque de 6 à 1. Depuis ce temps,  les Canadiens n’ont pas été les hôtes d’un seul match le vendredi durant le calendrier régulier, étant d’office 145 fois les vendredis soirs, tous sur la route. Les succès n’ont toutefois pas été au rendez-vous avec une fiche de 43-80-17-5.

Pourtant, le Tricolore n’a jamais perdu un seul match à domicile en pareilles circonstances depuis son adhésion à la LNH 1917, grâce à une fiche de 9-0-4.

C’est toutefois de très bon augure pour le 100e anniversaire de l’équipe qui sera célébré le vendredi 4 décembre 2009. Avis à l’équipe qui sera de la fête.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
Face à face: Canadiens-Sabres
Dans le calepin: 5 fév. 2009 
Mes incontournables: Max Pacioretty 
En voir plus