Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Des retours et un départ

Drouin a retrouvé Pacioretty, un quatuor renouait avec la Colombie-Britannique et Weber est retourné à Montréal

par Hugo Fontaine @CanadiensMTL / canadiens.com

VANCOUVER - Le thème de la familiarité était à l'honneur lors de l'entraînement des Canadiens à Vancouver.

DROUIN DE RETOUR AVEC PACIORETTY

Lors de l'entraînement matinal, Claude Julien a décidé de modifier deux de ses trios en vue du duel de mardi face aux Canucks. L'entraîneur-chef montréalais a donc réinséré Jonathan Drouin aux côtés de Max Pacioretty pour la première fois depuis quelques semaines. Paul Byron complétait le trio lundi matin.

Alors que les résultats n'ont pas été ceux escomptés en début de campagne lorsque les deux partenaires d'entraînement durant l'été étaient réunis, Drouin sait que la chimie entre des individus peut prendre un certain temps avant de prendre. Toutefois, il sait que les attentes sont élevées à leur endroit et que beaucoup comptent sur eux pour produire offensivement pour leur équipe, qui connait justement quelques ennuis à marquer dernièrement.

Video: Jonathan Drouin sur son retour avec Pacioretty

«Les joueurs de hockey savent comment jouer au hockey. Ce n'est pas nous qui décidons où on joue. Quand on joue ensemble, on fait de notre mieux pour bien jouer. Encore là, au début de l'année je l'avais dit, des fois ça peut prendre cinq ou six mois avant que quelque chose clique ou qu'une étincelle se crée, a laissé entendre Drouin, qui a inscrit cinq buts et récolté 17 points en 28 parties cette saison.

«On va être prêts cette fois-ci. On va donner tout ce qu'on a. J'espère que ça va cliquer demain et au cours des prochains matchs qu'on va jouer ensemble.»

RETOUR EN TERRAIN CONNU

Les matchs dans l'Ouest canadien, particulièrement ceux à Vancouver, sont toujours très attendus du côté du Tricolore. Autant parce que de nombreux partisans de l'équipe habitent aux abords du Pacifique que parce que cela leur offre l'opportunité de renouer avec parents et amis pendant quelques jours.

Trois d'entre eux auront l'occasion d'être à l'œuvre dans leur Colombie-Britannique natale mardi : Carey Price, Jordie Benn et Karl Alzner. De son côté, Brendan Gallagher est né à Edmonton, mais a grandi en banlieue de Vancouver.

Video: Carey Price sur le fait de jouer devant les siens

Mais malgré toute l'excitation rattachée à ce périple, les joueurs savent que des points très importants seront en jeu et qu'ils ne peuvent pas se permettre d'en laisser aller plusieurs.

«Ces voyages sont toujours amusants. Chaque fois qu'on va dans l'Ouest - on le fait seulement une fois par année - et qu'on joue devant nos familles, on est tous fébriles. C'est un voyage important pour nous, on doit trouver une manière d'enregistrer quelques victoires, souligne Gallagher, qui a d'ailleurs évolué durant quatre saisons pour les Giants de Vancouver de la WHL.

«C'est très cool. C'est bien de revenir à la maison et de voir la famille un peu avant Noël, le timing est parfait. Ce match sera un peu plus spécial pour les gars d'ici», a renchéri Benn, originaire de Victoria.

WEBER RETOURNE À MONTRÉAL

Le contingent de Britanno-Colombiens du Tricolore aura un membre en moins mardi soir et pas n'importe lequel. Incommodé par une blessure à un pied depuis quelques semaines, Shea Weber prendra le chemin de Montréal au cours des prochaines heures et sera contraint à l'inactivité pour une période indéterminée.

Sans contredit, l'absence de l'imposant numéro 6 sera difficile à combler à la ligne bleue. Autant au niveau des minutes que lui donnait Claude Julien que par sa présence parmi ses coéquipiers.

Video: Jordie Benn sur la perte de Shea Weber

«C'est assurément un gros morceau de notre équipe, un très gros morceau. On doit être résilients. On sait qu'on fera face à l'adversité à plusieurs moments durant la saison. Cette situation n'est pas différente», a souligné Carey Price, qui devrait obtenir le départ devant le filet des visiteurs mardi soir.

Les autres défenseurs qui tenteront de pallier l'absence de Weber se sentent mal pour tout ce que doit vivre leur coéquipier. Ils sont donc prêts à se retrousser les manches pendant qu'il récupère chez lui.

«Lorsqu'il est dans le vestiaire et qu'il se prépare pour un match, sa présence est immense. Et bien sûr, tout le monde le connait sur la patinoire, a indiqué Benn, qui a souvent été le partenaire de Weber à la ligne bleue cette saison. C'est une perte énorme. Je devrai lui parler pour comprendre un peu mieux la situation. Espérons qu'il ne soit pas à l'écart trop longtemps.»

En voir plus