Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Des buts, vous en voulez?

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTREAL – L’attaque des Canadiens a repris vie à temps pour le match numéro 3.


Désolé mon Michel, ça ne pouvait pas durer éternellement.

Après avoir passé le pinceau aux Canadiens lors des deux premiers matchs de la finale de Conférence de l’Est, le gardien des Flyers Michael Leighton a été battu cinq fois dans l’éclatante victoire de 5 à 1 des Canadiens. Tandis que son nom était scandé aux quatre coins du Centre Bell pour tout, sauf les bonnes raisons, Leighton a retrouvé ses airs de mortel pour la première fois ce printemps.

« Il a très bien joué, mais nous avions le sentiment que nous avions simplement besoin d’en marquer un premier », a admis Scott Gomez. « Kirky [Muller] nous cassait les oreilles aussi, disant que nous avions simplement besoin de le déjouer une première fois et lorsque Cammy l’a fait, je crois que tout le monde a eu un soupir de soulagement et a pensé ‘Ok, on peut le faire’ .»

Le premier à percer le mystère Leighton, Michael Cammalleri avait surtout une pensée pour le septième homme.
 
« Parce que nous avons marqué le premier but, je vais dire que oui c’était important de le marquer », a lancé Cammalleri, qui a ouvert la marque à 7 :05. « Nous savions que si nous marquions le premier but, la foule du Centre Bell allait embarquer dans le match et nous apporté le support pour prendre le momentum. »

Incapable d’acheter un but lors des deux premières rencontres à Philadelphie, le Tricolore n’a toutefois pas tourné ces deux blanchissages en véritable obsession de faire scintiller la lumière rouge.

« Ne vous m’éprenez pas, nous avions besoin de marquer. Tu as besoin de marquer des buts pour gagner », a ajouté Cammalleri, qui trône confortablement au sommet des meilleurs francs-tireurs des séries avec ses 13 buts. « Les deux jeux blancs étaient au cœur de toutes les discussions. Mais, nous savions que nous avions fait beaucoup de bonnes choses, même si nous avions perdu 3 à 0 lors du dernier match. Nous savions que les buts allaient suivre éventuellement si nous continuons de la sorte. »

Une fois la valve ouverte, tous ont mis l’épaule à la roue. Le trio de cols bleus composé de Dominic Moore, Maxim Lapierre et Tom Pyatt en a profité pour inscrire deux buts, Moore et Pyatt se voyant octroyer respectivement la deuxième et troisième étoile du match.

« Des gars comme Moore, Lappy et Pysey se font récompenser pour leur ardeur au travail et c’est exactement ce que c’est de jouer à ce moment-ci de l’année », a expliqué Gomez. « Vous pouvez avoir toute la vitesse au monde sur votre équipe, mais vous devez foncer au filet adverse, vous salir le nez pour faire le travail. »
 
Leighton devra donc encore mettre de l’eau dans son ragoût, car il risque de nouveau d’avoir beaucoup de visites samedi.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com


À voir également:

Sommaire
Commentaires de Scott Gomez
Commentaires de Jacques Martin
Commentaires de Roman Hamrlik
Commentaires de P.K. Subban
Commentaires de Dominic Moore
Commentaires de Cammalleri, Gionta et Halak
Résumé
Jeu des chiffres - 20 mai 2010
Trouver la fissure
En voir plus