Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Demandez à Gerv - Spécial long voyage

Le gérant de l'équipement Pierre Gervais répond aux questions des fans concernant les longs séjours à l'étranger

par Propos de Pierre Gervais recueillis par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

En trois décennies à titre de membre de l'organisation des Canadiens, le gérant de l'équipement Pierre Gervais a récolté plusieurs informations privilégiées entre les murs du Centre Bell. Cette semaine, dans «Demandez à Gerv!», apprenez en plus sur la gestion de l'équipement lors des longs voyages, comme celui de 12 jours que s'apprête à faire l'équipe.

Pour lire la chronique précédente, cliquez ici.

1. Question de Gédéon Gervais, par Facebook.

Que font les joueurs s'ils oublient quelque chose?

Ce ne sont pas les joueurs, mais nous qui voyons à ça. Les joueurs, eux, c'est très rare que ça arrive et s'il y a de quoi, c'est nous qui voyons à ça. Après un entraînement, les joueurs mettent leurs affaires dans un sac et tout ce qu'il y a à côté, c'est nous qui amenons ça. Les seules fois où ça peut arriver, c'est peut-être à Noël quand un joueur part avec ses patins, par exemple, pour patiner durant le temps des fêtes. C'est très rare que c'est arrivé, mais la fois mémorable dont je me souviens, c'est aux Jeux olympiques quand Martin Brodeur était venu nous rejoindre à Vancouver. C'est sa femme qui avait paqueté son équipement de gardien et elle avait mis deux jambières gauches! J'avais fait venir Richard Généreux avec la jambière parce qu'on en avait besoin «là, là», alors il avait pris un vol Montréal-Vancouver avec la jambière! On ne pouvait pas mettre quelque chose sur l'avion si on n'était pas à bord et on en avait besoin pour le lendemain absolument. 

Ça arrive des fois qu'on parte sur la route et que je demande tant de bâtons et qu'un gars en casse plus que prévu. Dans ce cas-là, j'en fais envoyer par FedEx deux ou trois dans une autre ville, mais encore là, c'est rare.

2. Question de Joanne Di Tomasso, par Facebook.

Combien de personnes sont nécessaires pour gérer tout le processus de déplacement de l'équipement de l'équipe lorsqu'elle part en long voyage?

Cinq personnes. Sur la route, on est trois gars d'équipement, mais il y a le gars du club visiteur - l'équipe qu'on visite fournit une ou deux personnes - et le gars du camion, alors si on inclut tout le monde, ça fait cinq.

3. Question d'Emmanuel Forté-Forget, par Facebook.

Est-ce que vous transportez plusieurs pièces d'équipement pendant ces voyages? Comme plusieurs casques ou paires de patins par joueur?

On a tout le temps un peu d'équipement de rechange, mais pas tant que ça. Les gars, tout ce qu'ils ont, c'est neuf. Nous, maintenant, on est en blanc sur la route, avec des casques blancs, donc tous les clubs en ont. Ça enlève un irritant. Avant, quand ils étaient bleus, on en apportait plus parce que si tu vas jouer à Detroit et qu'il t'en manque un, tu es mal pris! Des gants, ils en ont tous au moins deux paires chacun, de toute façon. Des patins, ils ont toujours une deuxième paire et le reste, ce sont des trucs qui ne brisent à peu près jamais. On en traîne toujours un peu, s'il y a une transaction ou quelque chose comme ça, mais pas tant que ça. 

Mais honnêtement, entre quatre matchs en huit jours et six en 12, il n'y a pas beaucoup de différence. À part quelques bâtons de plus, on n'a pas grand-chose de plus. Pour ce voyage-là, il n'arrivera rien, tout va être réglé avant (la période des transactions est terminée, NDLR)! Parce que les rappels, ce sont nos gars, ils ont leurs affaires, c'est à nos couleurs. Quand un gars est rappelé de Laval, ce sont nos couleurs à nous. On change le numéro sur le casque et le reste, c'est bingo! Les gants, les culottes, c'est la même chose et ils ont le logo des Canadiens sur les leurs. 

4. Question de Ken Blincoe, par Facebook.

Est-ce que vous avez déjà oublié quelque chose?

Sûrement, mais je ne m'en rappelle pas! Alors c'est probablement quelque chose de mineur, parce que ça ne m'a pas marqué. Avec mon système, dans ma tête, je révise et révise. 

5. Question de Mike Cadney, par Twitter.

Combien d'uniformes apportez-vous?

Deux; il y a un chandail de plus pour tout le monde et même pour les gars de Laval (sous contrat seulement). Je traîne avec moi tous les chandails des joueurs de Laval plus un chandail de plus. Pour tous les voyages, en tout temps.

En voir plus