Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Défense de baisser les bras

par Staff Writer / Montréal Canadiens
PHILADELPHIE – S’il y avait une échelle pour l’importance des matchs de hockey, celui de ce soir atteindrait probablement un 10. Pourtant, l’arrivée imminente de la vague noire et orange n’a rien pour effrayer les Canadiens, qui en ont déjà vu d’autres.


«Je crois qu’avoir le genre d’expérience nous aide sans contredit, surtout en sachant que  nous avons passé par là récemment et que nous avons trouvé des façons de gagner» a laissé savoir Michael Cammalleri qui mène toujours la Ligue pour le nombre de buts marqués avec 13.

«Tu traverses une gamme variée d’émotion dans ce genre de match. C’est notre sixième maintenant et c’est libérateur de savoir que tu ne peux pas seulement rester assis et te dire que ce pourrait être ton dernier match – il ne faut pas penser comme ça » explique Cammalleri. « Il faut y aller et jouer en espérant avoir un impact sur notre équipe. »

Pour Josh Gorges, les joueurs des Canadiens voient l’adversaire de ce soir comme n’étant pas seulement les Flyers, mais bien, tout le monde qui ne croit pas en eux.

«Je crois que nous utilisons ça comme motivation. Chaque fois qu’on nous dit que nous n’en sommes pas capables, que nous n’avons aucune chance de réussir, ça pousse les gars à prouver à tout le monde qu’ils ont tort » explique celui qui en compagnie de son partenaire à la ligne bleue domine la LNH pour le nombre de tirs bloqués, Hal Gill en ayant stoppé 60 et Gorges 53, jusqu’à présent.

«Ce n’est pas que nous voulons y aller en essayant de prouver quelque chose à quelqu’un mis à part à nous-mêmes » ajoute Gorges. « Mais ça ajoute quand même une motivation supplémentaire de savoir que personne ne croit en nous et ça nous prouve seulement que nous devons croire les uns dans les autres. Personne d’autre ne nous donne de chance, alors ce sont les gars ici qui doivent aller sur la glace et faire le travail.

Pour Mathieu Darche, la rencontre revêt un côté particulier. Le vétéran de 33 ans réintégrera l’alignement après avoir regardé les deux dernières rencontres de la passerelle de presse.

« J’ai la chance de revenir ce soir. Si l’entraîneur veut me faire jouer, c’est à moi de saisir ma chance et de lui prouver que j’ai ma place dans l’alignement» a mentionné Darche, qui avait probablement le meilleur siège lors de ses deux rencontres pour analyser le style de jeu des Flyers.

«Ils ont réussi à garder ça simple. Ils n’ont pas forcé le jeu, ils ont été patients, surtout chez nous. Ils voulaient finir la première période 0 à 0, pour pouvoir calmer la foule. C’est ce qu’ils ont fait et c’est certainement quelque chose qu’on aimerait faire ce soir. Quand tu réussis à calmer la foule et qu’il ne se passe pas grand-chose en première, des fois, ça aide pour après» a laissé savoir Darche.

«Cette histoire-là est trop belle pour se finir ce soir » a résumé Maxim Lapierre. «On en est conscient dans le vestiaire et on va tout donner pour retourner à la maison avec la victoire. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

Voir aussi
Face à face #5 : Canadiens-Flyers
Cinq choses à savoir : Match 5 
Les carottes ne sont pas cuites 
En voir plus