Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Défaite crève-coeur à St-Louis

par Staff Writer / Montréal Canadiens

ST-LOUIS – Malgré une domination totale au chapitre des lancers, les Canadiens n’ont pu arracher la victoire face aux Blues.



Dirigeant 49 tirs vers le filet de Brian Elliot, le plus haut total en 2015-2016, le Tricolore s’est tout de même incliné par la marque de 4 à 3 en prolongation samedi soir face aux Blues à St-Louis. Un scénario qui semble se répéter depuis quelques matchs.

« Nous faisons très bien paraître les gardiens adverses ces temps-ci. Nous avons quand même marqué trois buts » d’affirmer Max Pacioretty, qui a enfilé son 18e but de la saison et obtenu une passe. « Lorsque tu marques trois buts, tu te donnes une chance de gagner. Nous avons obtenu beaucoup de tirs, il faut seulement jouer plus serré jusqu’à la toute fin. »

Le Tricolore, qui a pris les devants deux fois durant la rencontre, a aussi vu ses opposants répliquer très rapidement.

« Nous devons gagner ce match. C’était 3 à 2 avec cinq minutes à faire, nous ne pouvons pas perdre ce match. Il y a eu beaucoup d’émotions en deuxième période, nous sommes revenus en troisième et nous avons disputé une bonne période », de poursuivre le capitaine, qui a été mêlé à plusieurs échauffourées en deuxième période. « Nous les avons tenus hors de notre zone. Demain [dimanche], nous devons jouer de la même façon, améliorer quelques facettes de notre jeu et jouer avec l’énergie du désespoir jusqu’à la fin. »


Si, au final, ce sont les détails qui ont fait la différence, la bonne performance globale de l’équipe et l’effort collectif ont également été soulignés, autant par l’entraîneur que par les joueurs.

« Tu ne peux pas demander un plus gros effort. L’effort est là, l’émotion est là. On a attaqué le filet avec beaucoup d’ardeur », a commenté Michel Therrien durant son point de presse d’après-match.

« Je crois que nous avons fait plusieurs bonnes choses », a quant à lui indiqué Lars Eller, qui a remporté 78% de ses mises au jeu à son retour au poste de centre. « C’est dur de le voir de cette façon en ce moment, mais c’est ainsi que nous devons  analyser les choses. « Ce sont des tout petits détails qui nous ont fait perdre la rencontre. »

Même son de cloche du côté de P.K. Subban, qui a obtenu près de 30 minutes de jeu encore une fois.

« Nous avons fait plusieurs bonnes choses aujourd’hui. Nous méritions ce point. Je crois que nous méritions les deux, mais il faut comprendre qu’en deuxième moitié de saison, les équipes jouent leur meilleur hockey, donc nous devons être préparés à jouer 60 bonnes minutes de hockey, plus s’il le faut », d’ajouter l’arrière, qui a décoché sept tirs au filet au cours de la rencontre. « Tout ce que ça prend, c’est une erreur mentale pour nous faire perdre ou gagner le match. Nous faisons beaucoup de bonnes choses, mais nous pouvons faire mieux. »

La bonne nouvelle, c’est que le Tricolore a la chance d’oublier rapidement la défaite crève-cœur, puisqu’il a rendez-vous avec les Blackhawks dès dimanche à Chicago.

« Nous devons oublier ce match, même si ça fait mal. Nous devons l’oublier et penser au match de demain. Ce ne sera pas facile. C’était un match très émotif. Ils ont trouvé une façon de gagner, pas nous », de conclure Brendan Gallagher, qui s’est encore une fois retrouvé au cœur de plusieurs mêlés.  « Nous avons perdu. Nous devons être meilleurs et trouver des façons de gagner. C’est aussi simple que ça. »

Vincent Régis écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Faits saillants - Canadiens @ Blues
Le jeu des chiffres - 16 janvier 2016
Commentaires du directeur général Marc Bergevin concernant la transaction du jour
Weise en renfort
Les Canadiens acquièrent le défenseur Victor Bartley et l'attaquant John Scott des Coyotes de l'Arizona.

En voir plus