Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

De plus en plus important

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Même s’il vient d’amorcer sa troisième saison dans la LNH, Alex Galchenyuk démontre qu’il jouera un rôle important dans les succès des Canadiens.


À sa première campagne professionnelle il y a trois ans, Galchenyuk a bien fait mais il a affiché quelques signes qu’il était encore une recrue. L’an dernier, malgré qu’il ait raté plusieurs semaines en raison de blessures, il a démontré durant les séries éliminatoires qu’il pouvait s’imposer lorsque les enjeux sont très importants. Et au cours des sept premiers matchs en 2014-2015, Galchenyuk tente vouloir pousser sa progression à un niveau encore plus élevé.

Ayant les allures d’un joueur dominant pouvant souvent manœuvrer à sa guise sur la patinoire malgré ses 20 ans, le jeune attaquant a redonné vie à un Centre Bell qui ne demandait qu’à exploser mardi soir. Alors que les Red Wings semblaient se diriger vers la victoire, Galchenyuk a ramené les deux équipes à la case départ en fin de rencontre lorsqu’il s’est habilement libéré de la défensive adverse pour battre de vitesse le gardien Jimmy Howard. L’objectif était clair pour lui, marquer un point c’est tout.

« Emy [Alexei Emelin] tentait seulement de mettre la rondelle au filet et je voulais remporter ma bataille devant le filet pour me démarquer. Je savais que le gardien n’avait aucune idée d’où était la rondelle et j’ai voulu revenir devant le plus rapidement possible », mentionne Alex Galchenyuk, qui occupe maintenant  le deuxième rang des buteurs et des pointeurs du Tricolore avec ses trois buts et sept points respectivement. « J’étais si heureux après. Lorsque j’ai tiré, je ne voyais pas la rondelle. Je l’ai vue au dernier moment et les émotions ont pris le dessus.

« Ça fait du bien de marquer un but, surtout avec trois minutes à jouer pour créer l’égalité. Je ne tente pas de porter attention à qui je lutte », poursuit-il au sujet de sa bataille remportée aux dépens de Kyle Quincey en zone adverse. « Mon travail est de remporter la plupart de mes batailles. C’est ce que j’ai fait et j’ai pu marquer. »

Possédant un bon gabarit avec ses 6-pieds-1 et ses 198 livres et des mains qui peuvent étourdir les meilleurs gardiens du circuit, Galchenyuk a tous les atouts pour devenir un joueur dominant dans la LNH. Si ces coéquipiers l’ont au départ remarqué par ses habiletés lors des tirs de barrage durant les séances d’entraînement, ils ont vu de leurs propres yeux l’évolution d’un jeune qui n’a pas peur d’aller jouer là où ça brasse. C’est justement en raison de sa détermination que le Tricolore a maintenant remporté six de ses sept premiers matchs cette saison, chose qui n’est pas passée inaperçue dans le vestiaire des siens après la partie.

« Tout le monde doit gagner ses batailles à un contre un. Pas seulement Chucky sur Kyle Quincey, tout le monde sur la glace. Chucky a fait du bon boulot pour garder son objectif. Il est un joueur talentueux. Ce n’est pas facile lorsque des gars sont dans votre visage comme ça. C’est ce que nous avons besoin », explique P.K. Subban, qui a amassé une mention d’aide face aux Wings. « C’est ce que les équipes championnes font. Leurs joueurs talentueux continuent à faire face à l’adversité. Ils démontrent la ténacité qu’il a affichée ce soir. Il a marqué ce but et il méritait de le faire. Je crois qu’il sait qu’il doit faire ça à chaque match pour avoir du succès. »

Gagnant de plus en plus la confiance de son entraîneur, le fait que Galchenyuk était sur la patinoire en fin de rencontre alors que son équipe avait un écart à combler est un geste qui veut en dire beaucoup. Prêchant la patience du côté de ses jeunes joueurs depuis son retour à Montréal, Michel Therrien n’a pas peur de faire appel aux services du premier choix de l’équipe d’il y a trois ans lorsque le match est en jeu, comme il l’était mardi. Il a peut-être l’air du même joueur physiquement, mais Therrien sait que Galchenyuk grandit à chaque jour dans d’autres aspects de son jeu qui feront de lui un joueur encore plus dominant avec le temps.

Revoyez le but égalisateur de Galchenyuk
« Il joue très bien et avec beaucoup de confiance. Pour un jeune joueur, il a effectué de grands progrès au cours des dernières années depuis qu’il s’est joint à nous à l’âge de 18 ans », a confié le pilote des Canadiens au terme de la victoire de 2 à 1 en prolongation. « Il a réussi à marquer un gros but à cause de sa combativité. Il a lutté avec acharnement pour marquer. Nous sommes très satisfaits de son jeu. Son but est le résultat de sa confiance et de sa maturité. Il existe une belle chimie entre Tomas Plekanec, Pierre-Alexandre Parenteau et lui. Le jeune a du caractère. C’est ce que j’aime de lui. »

Lorsqu’on voit la progression dans le développement de Galchenyuk et qu’il ne fait que gratter la surface de son plein potentiel, les partisans des Canadiens peuvent s’attendre à de nombreuses autres soirées comme celle de mardi dans le futur.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI

Résumé de la rencontre
Faits saillants: Red Wings @ Canadiens
Le jeu des chiffres - 21 octobre 2014
Le maître
Satisfait malgré tout
En voir plus