Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

De la visite royale

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – Après Buffalo, Boston et Ottawa, les Kings continuent leur tournée de la section Nord-Est de la LNH en s’arrêtant à Montréal, où ils rencontreront certains visages connus.


Même s’il connaît bien l’adversaire pour y avoir joué cinq saisons, Michael Cammalleri n’a pas l’intention de mettre la pédale douce pour cette rencontre.

«Nous essayons de rebondir, avec le même genre d’émotion qu’après notre défaite contre les Predators. Nous avons eu un entraînement éprouvant hier et je crois que nous sommes tous très excités d’affronter une équipe qu’on n’a pas souvent la chance de voir », a laissé tomber le numéro 13, qui a disputé 283 matchs dans l’uniforme des Kings et qui fera face à certains amis mercredi soir.

Les faits saillants du dernier match entre les Kings et les Canadiens
«J’ai quelques amis là-bas qui étaient plus jeunes que moi quand j’y étais, comme Anze Kopitar et quelques autres. C’est bon de revoir ces gars-là de nouveau. Je me suis fait de très bonnes relations lors de mon séjour à L.A. »

Fort d’un bref séjour avec la formation californienne, à la fin de la saison 2009-2010, Jeff Halpern a une très bonne estime de cette équipe de la côte ouest.

«Les Kings sont une bonne équipe de hockey composée par un bon groupe d’individus, autant sur la glace qu’en dehors de celle-ci et j’ai eu une expérience extraordinaire quand j’y étais. Une part importante de ce qui fait de Montréal un endroit si spécial où jouer, c’est la richesse de cette organisation et les standards élevés auxquels ils habituent les partisans », a expliqué Halpern, qui a décidé de s’entendre avec les Canadiens au cours de l’été.

« C’est pourquoi je crois que c’était une bonne idée pour L.A. d’embarquer Luc Robitaille dans leur groupe de gestion. Tu veux avoir ce genre de joueur dans ton équipe pour donner aux gars qui sont là présentement une petite idée de l’histoire de l’équipe. »

Même s’il n’a jamais eu, comme ses joueurs, de relation avec les Kings, Jacques Martin connaît toutefois très bien l’adversaire de ce soir, une équipe qui ressemble beaucoup aux Canadiens, sur papier.

«C’est une équipe qui est bien équilibrée, qui a trois bonnes lignes d’attaque. C’est une équipe qui est assez grosse, qui va au filet, qui lance au filet », a mentionné Jacques Martin, qui avoue qu’il faudra également faire attention en zone offensive. «Ils ont une bonne brigade défensive. Ils ont deux jeunes défenseurs d’élite en [Drew] Doughty et [Jack] Johnson. Ce sont deux individus contre qui il va falloir faire mieux. »

Du côté du gardien de but, la décision d’envoyer Jonathan Bernier devant le filet ne surprend guère le pilote du Tricolore.

«C’est un jeune gardien de but d’avenir pour leur organisation. Ils l’ont bien développé dans la Ligue américaine », a constaté l’entraîneur. «Je suis sûr qu’il va être excité de jouer à Montréal devant sa famille et ses amis, comme tous les Québécois. C’est à nous de nous assurer d’avoir une bonne présence au filet et de sauter sur les rebonds. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Face à face : Canadiens - Kings
Collecte de sang des Canadiens
Résultats préliminaires du vote pour le Match des étoiles 

En voir plus