Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

De la bouche de l'ennemi - 6 déc. 2008

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Voici ce que les joueurs des Devils avaient dire au terme de leur victoire de 2 à 1 sur les Canadiens samedi au Centre Bell.


Brent Sutter de bonne humeur

L'entraîneur-chef des Devils Brent Sutter n'est en général guère reconnu pour son enthousiasme, mais après avoir assisté à la performance des siens samedi, il s'est laissé aller quelque peu.

« C'est une grosse victoire. On tirait e l'arrière 1 à 0 dans un amphithéâtre inhospitalier et à partir de la huitième minute, nous avons été solides. Nous avons fait beaucoup de bonnes choses et les joueurs se sont bien comportés. Clemmer [Scott Clemmensen] a très bien fait, rien ne le dérangeait...et Jacques [Caron] voulait que je vous dise qu'il est un excellent entraîneur des gardiens », a conclu Sutter à la blague.

Zach Parise, un homme humble

Après avoir inscrit le but gagnant en prolongation, le talentueux attaquant Zach Parise a été surpris lorsque questionné par les journalistes à propos des performances inspirées qu'il offre habituellement au Centre Bell.

« Vraiment? Je ne pense pas avoir bien fait ici », a répondu Parise en riant. J'ai toujours éprouvé de la difficulté dans cet amphithéâtre dans le passé. C'est une belle victoire, Clemmer [Scott Clemmensen] a très bien joué et effectué plusieurs beaux arrêts, les deux gardiens ont été excellents. Des deux côtés, ils ont fait la différence. »

Le point de vue de Scott Clemmensen

Pendant que le visage de la franchise des Devils, Martin Bordeur, récupérait d'une opération au dos chez lui au New Jersey, le gardien auxiliaire Scott Clemmensen a apprécié chaque minute de la rencontre de samedi au Centre Bell. Bien qu'il ait paru très alerte tout au long de la rencontre, il a pris le temps pendant d'admirer le spectacle à plusieurs reprises.

« Ça faisait très longtemps qu'un autre gardien des Devils avait affronté les Canadiens. Je suis très content d'avoir disputé la rencontre de ce soir, il s'agit d'un amphithéâtre spécial. Je suis déjà venu ici quand Marty [Martin Brodeur] jouait et je doute qu'ils vont m’envoyer devant le filet lorsqu’il sera en santé, j'ai donc voulu profité de l'occasion. Je n'oublierai jamais cette expérience. J'ai pris le temps de regarder pendant les arrêts de jeu et c'était génial. »

Félix-Antoine Viens écrit pour canadiens.com

À lire également:
Le jeu des chiffres - 6 déc. 2008 
Le Tricolore embouteillé par les Devils


En voir plus