Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

De la bouche de l'ennemi - 4 janv. 2009

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL - Voici les commentaires recueillis dans le vestiaire adverse au terme de la rencontre de dimanche après-midi au Centre Bell.


Un temps d’arrêt SVP

L'entraîneur-chef des Panthers Peter DeBoer - ainsi que tous les partisans du Tricolore qui ont tardé à retourner à leur siège pour le début de la deuxième - n'en croyait pas ses yeux après avoir vu le match changer complètement de direction. Les deux buts rapides du Tricolore ont fait comprendre aux siens qu'un match ne dure pas 59m et 32s.

« Ce n'est pas tellement ce qu'on a fait autant que leur niveau d'intensité qui a monté d'un cran en deuxième. Ils nous ont pris d'assaut, nous avons écopé de quelques pénalités, nous avons mal géré la pression et c'est ce que les bonnes équipes vont te faire subir. »

« Après les deux buts, ça n'a pas été évident d'appeler un temps d'arrêt lorsqu'on ne s'entend pas parler et qu'on ne peut livrer de message aux joueurs. C'est un amphithéâtre incroyable et ils possèdent ici un véritable avantage de la glace. »

Un match de fou quoi


Fort d'un après-midi de deux buts, l'ailier droit des Panthers Radek Dvorak ne savait pas trop quoi penser d’un match du genre.

« C'était un match fou. Contre une équipe comme Montréal, il faut jouer simplement et demeurer dans leur zone. Nous avons cessé de jouer ainsi après la première et ils ont inscrit quatre buts. Il y a eu des hauts et des bas tout le match. »

Affamés et énergiques

Lui qui a touché le poteau en toute fin de rencontre, le défenseur Keith Ballard est passé bien près de donner la victoire aux siens. Il était conscient que le résultat aurait été fort différent n'eût été du second vingt.

« Nous nous sommes tirés dans le pied à quelques reprises. Ils sont sortis affamés en deuxième période. Ils terminaient leur mise en échec et jouaient avec beaucoup plus d'énergie. Nous nous sommes repliés pour conserver notre avance. Ils sont talentueux et nous nous sommes mis dans le trouble »

Shauna Denis écrit pour canadiens.com

À lire également:
Du pied droit !
Le jeu des chiffres - 4 jan. 2009 
En voir plus