Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

De la bouche de l'ennemi - 21 déc. 2008

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL - Voici les commentaires recueillis dans le vestiaire des visiteurs au terme du dernier match du Tricolore avant la pause de Noël.


Maurice ne se fera pas d’amis

Questionné à savoir si son équipe avait joué de chance suite aux deux buts refusés au Tricolore, le nouveau pilote des Hurricanes, Paul Maurice, a semblé être en désaccord avec les 21 273 spectateurs qui se sont époumonés pour manifester leur mécontentement.

« Sur le premier, pas du tout, ce n’était même pas serré. Je pense en fait qu'ils ont été chanceux parce qu'ils auraient dû être pénalisés. Dans la Ligue nationale, il est interdit de donne un coup de pied au gardien adverse. Je ne sais pas, peut-être est-ce différent dans cette province? », a lancé un Maurice sarcastique. « Ils ont hué longtemps après cela, mais il ne s'agissait pas d'un but. Pour le deuxième? Ils ont marqué 30 secondes plus tard, il ne faut donc pas en faire un plat, n'est-ce pas. »

Ward et ses nouveaux amis

On dit souvent que les poteaux sont les meilleurs amis des gardiens, mais Cam Ward a également eux l'aide des hommes zébrés dimanche soir. Deux buts des Canadiens refusés, Ward n'en demandait pas autant.

« C'est eux qui ont pris la décision, ça nous a aidé, mais je crois que les chances viennent avec le travail. Il n'y a pas de doute que certaines décisions nous ont avantagé. Nous avons joué avec beaucoup d'enthousiasme et ce n'est pas difficile avec l'ambiance qui règne à Montréal. »

Staal préfère le silence

Avec une récolte de trois points, Eric Staal - qui a préparé le but gagnant - ne s'est pas fait de nouveaux amis dimanche à Montréal.

« Il y a quelque chose dans cet amphithéâtre et avec cette équipe qui nous pousse à donner notre meilleur. Il y avait une tempête à l'extérieur et l'édifice était rempli, même pendant le réchauffement, ce qui est incroyable. C'est très plaisant de marquer ici, ça devient silencieux d’un coup. »

Félix-Antoine Viens écrit pour canadiens.com
En voir plus