Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

De la bouche de l'ennemi - 15 oct. 2008

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL - Dans la première édition De la bouche de l'ennemi, découvrez pourquoi Claude Julien n'a pas détesté sa soirée au Centre Bell et comment Marc Savard pourrait un jour devenir un partisan du bleu-blanc-rouge.


****

L'entraîneur-chef des Bruins, Claude Julien, qui a dirigé les Canadiens pour 159 matchs en saison régulière et 11 en séries de 2002 à 2006, était satisfait du point récolté à Montréal.

« Ils ont récolté deux points, mais on en a tout de même un. Avec un déficit de trois buts à l'étranger contre une excellente équipe, on va prendre le point. »

Julien était également heureux d'avoir pris part à la cérémonie d'avant-match qui lançait la centième saison des Canadiens..

« La cérémonie n'a pas nui. Je dirais plutôt que c'est un honneur pour nous d'y avoir participé. C'est leur centième saison. Nous sommes chanceux d'avoir vécu cela. »

****

Marc Savard, natif d'Ottawa, n'a peut-être jamais porté l'uniforme montréalais en 12 saisons dans la LNH, mais il était tout de même ravi d'être présent ce soir au Centre Bell.

« C'est très spécial. J'ai grandi prêt d'ici et mon père était un grand partisan des Canadiens. C'était une cérémonie grandiose et je suis content d'y avoir participé. »

Shauna Denis écrit pour canadiens.com. Traduit par Félix-Antoine Viens.
En voir plus