Skip to main content
Официальный сайт Canadiens de Montréal

De la bouche de l'ennemi - 11 déc. 2008

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL - Voici ce que les joueurs du Lightning avaient à dire après leur victoire surprise de 3 à 1 jeudi au Centre Bell.


Un retour réussi

Porte-couleurs des Canadiens de 1994 à 1999, Mark Recchi a toujours adoré jouer à Montréal. Imaginez lorsque c'est dans une cause victorieuse.

« Il y avait beaucoup d'émotion ce soir et ça n'a pas été facile, mais on a démontré beaucoup de caractère et il s’agit d’une victoire importante. Vous savez, c'est toujours spécial de jouer à Montréal et très agréable, j'y ai disputé cinq saisons. Je suis reconnaissant d'avoir pu jouer ici et lorsque j'y reviens, l'atmosphère est toujours incroyable, c'est une ville magnifique. »

St-Louis à son meilleur

Martin St-Louis ne semble éprouver aucune difficulté à performer sous la pression de la foule montréalaise, lui qui a fait scintiller la lumière rouge à deux reprises jeudi. Stationné au dernier rang dans l'Association Est, St-Louis réalise que le Lightning ne peut aller que dans une seule direction, vers le haut.

« Nous avons disputé de bons matchs à Montréal et nous nous sommes souvent présentés ici en situation désespérée, et c'était le cas ce soir. Remporter le match et quitter la patinoire satisfait est un sentiment génial et on espère que ça nous donnera confiance. Tu es toujours aussi bon que lors de ton dernier match, en espérant qu'on pourra s'inspirer de ce soir. »

Lecavalier déchaîné

Le capitaine du Lightning Vincent Lecavalier a connu une soirée chargée face au Tricolore, inscrivant un but et une passe en plus d'amasser six minutes de pénalité, une performance qui lui a valu des huées nourries de la part des 21 273 spectateurs présents. Un match parfait quoi.

« J'étais très excité. À chaque fois que tu marques et que tu l'emportes face aux Canadiens de Montréal, c'est très spécial. Jouer devant sa famille, ses amis et les gens de Montréal, ça fait toujours de bons matchs et c'est bien d'avoir récolté la victoire. »

Il est difficile de se rappeler la dernière fois où le joueur natif de l'Île-Bizard a été hué au Centre Bell, mais le costaud numéro 4, lui, n'a pas oublié.

« En fait, je m'en souviens très bien. C'était durant les séries, mais c'est correct, c'est une source de motivation supplémentaire. »

Félix-Antoine Viens écrit pour canadiens.com

En voir plus