Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Sous le choc et excité

David Desharnais revient sur ses sept années à Montréal

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - David Desharnais est évidemment triste de quitter Montréal, là où il avait passé toute sa carrière jusqu'à mardi soir, alors qu'il a été échangé aux Oilers d'Edmonton.

C'est avec émotions et nostalgie que l'attaquant a rencontré les médias montréalais pour une dernière fois, mercredi matin, avant de s'envoler pour l'Ouest canadien.

«J'étais un peu sous le choc, c'est certain, mais en même temps très excité de pouvoir aller jouer dans une bonne équipe et d'avoir ma place», a-t-il dit à propos de la transaction.

Desharnais aura passé sept années avec les Canadiens. Cette équipe occupera toujours une place importante dans son cœur.

Video: David Desharnais sur son passage à Montréal

«Je suis vraiment triste de partir de Montréal. C'est sept ans de ma vie que j'ai passés ici. Ç'a été extraordinaire de mettre ce chandail pour mon premier match dans la LNH et d'avoir tout partagé ça avec ma famille et mes amis pendant sept ans. Je n'aurais pas pu vivre un meilleur rêve, a-t-il admis.

«J'ai le cœur gros de partir aujourd'hui, mais il faut que je regarde le côté professionnel et je me dis que je vais continuer à jouer au hockey et avoir une chance de poursuivre ma carrière», a poursuivi l'auteur de 250 points, dont 79 buts en 435 matchs avec le Tricolore.

L'histoire de Desharnais est assez unique. Passer de la ECHL à la LNH à temps plein est plutôt rare pour un joueur de hockey. Mais c'est ce que le natif de Laurier-Station a fait et il espère que son parcours saura motiver d'autres jeunes à se battre pour un jour suivre ses traces.

«Je repense toujours au fait que j'étais dans la ECHL et même quand j'étais dans les estrades ici, je me disais que je suis dans la LNH. Il n'y a jamais vraiment personne qui ait cru en moi, mais je suis encore en bonne position pour faire mes preuves. J'espère que je vais en avoir inspiré plus qu'un et qu'il y aura d'autres histoires comme ça», a dit celui qui aura aussi porté l'uniforme bleu-blanc-rouge 435 fois en saison régulière et 38 autres fois en séries éliminatoires.

La veille, Max Pacioretty, avait raconté à quel point Desharnais avait été important dans sa carrière. Selon le capitaine des Canadiens, c'est son ami qui lui a montré comment se démarquer sur la glace et comment compter des buts. Mercredi, Desharnais lui a rendu la pareille.

«Max a été là pour moi quand ça allait moins bien et il a vraiment fait toute la différence pour moi dans ma carrière», a-t-il confié avec de l'émotion dans la voix.

Desharnais s'est félicité d'avoir évolué si longtemps dans un marché comme Montréal. Pour lui, c'est mission accomplie.

«Je suis quand même content et je pars la tête haute. Je serais resté ici à jamais. Je le recommande à tout le monde. Ce n'est pas toujours facile, mais ça vaut la peine», a conclu Desharnais, qui affrontera ses anciens coéquipiers dès la semaine prochaine, alors que le Tricolore sera à Edmonton le 12 mars.

En voir plus