Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le siège du conducteur

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Avec un an de recul après avoir regardé soir après soir comment les autres équipes se débrouillaient tout en récitant quelques chapelets au passage dans le but de se classer pour les séries, les Canadiens ont maintenant leur destinée entre leurs mains.


Avec 12 matchs à faire et la première position dans l’Est plus qu’accessible, de trouver le Tricolore parmi l’élite du circuit est un changement fort bienvenu. Cela dit, il n’y a aucune urgence à lever pied dans le vestiaire des Canadiens.

« Voir que nous sommes en bonne position pour participer aux séries est très agréable, mais je ne peux pas dire que nous avons changé notre approche », a admis Christopher Higgins. « Nous travaillons tout aussi fort cette année, mais l’objectif est différent. L’an passé, nous concentrions nos efforts pour participer aux séries, tandis que là, c’est de conserver le premier rang de notre division et de mettre la main sur le premier rang dans l’Est. Peu importe la façon qu’on regarde la situation, il reste tout de même beaucoup de boulot. »

Vous ne trouverez pas l’entraîneur-chef Guy Carbonneau les deux pieds sur son bureau non plus.

« Rien n’a changé dans ma préparation », a indiqué Carbonneau à propos de sa formation trônant au sommet de sa division. « Avant que je ne voie l’astérisque à côté de Montréal indiquant que notre place dans les séries est confirmée, je considérerai que nous ne sommes pas encore dans les séries. Ce n’est pas le moment de ralentir. Au contraire, c’est plutôt le moment d’élever notre jeu d’un autre cran dans le dernier droit avant les séries, parce que les choses ne font que se corser à partir d’ici. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus