Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin : entraînement - 28 février

Éloges pour Tomas Tatar, l'importance de viser un effort soutenu de 60 minutes, des progrès pour Ouellet et Weber se remémore le but victorieux aux JO de 2010

par Dan Braverman, traduit par Virginie Alary @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Voici quelques faits marquants de la pratique de vendredi au Complexe Sports Bell.

Concert d'éloges pour Tuna

Tomas Tatar a connu une belle soirée contre les Rangers de New York ce jeudi, marquant un magnifique but contre Alexandar Georgiev et amassant également une mention d'aide, lui permettant ainsi d'égaler son sommet en carrière au chapitre des points, sommet établi lors de la saison dernière à Montréal.

Tweet from @CanadiensMTL: Tatar ��gale sa saison la plus productive �� ce jour.Tatar matches his most productive season to date.#GoHabsGo pic.twitter.com/jFAfRBkPr4

L'entraîneur en chef, Claude Julien, a dédié un concert d'éloges à son ailier gauche slovaque ce vendredi.

« Il a un bon lancer, il est capable de marquer des buts. C'est un gars qui aime compétitionner. J'ai rarement pu dire que je ne l'ai pas vu durant un match, ou qu'il ne s'est pas présenté. C'est un gars qui se présente à tous les matchs », a mentionné Julien à propos de Tatar, qui mène présentement les Canadiens avec une récolte de 58 points (22 buts et 35 mentions d'aide) cette saison. « Il possède un très bon lancer. Les marqueurs naturels sont difficiles à trouver, alors on est content de l'avoir. »

Video: Conférence de presse de Claude Julien

L'entraîneur en chef des Canadiens n'a pas seulement réserver ses compliments pour Tatar, mentionnant que son trio effectue du très bon travail par les temps qui courent, et ce, depuis le début de la saison 2019-2020.

Tweet from @CanadiensMTL: Mode rapide: activ��. ���Speed mode: activated.#GoHabsGo pic.twitter.com/YIrgDrOtQc

« C'est un bon trio depuis le début de l'année, parce que c'est un trio qui joue continuellement contre les meilleurs trios adverses. Lorsque les trois sont à point, ils vont jouer la majorité du match dans la zone offensive, et non dans notre territoire défensif », a ajouté Julien au sujet de son premier trio composé de Tatar, Phillip Danault et Brendan Gallagher. « C'est ce qui fait qu'ils ont du succès, et c'est pourquoi nous sommes souvent capables de contenir les meilleurs trios des équipes adverses. »

À la recherche des 60 minutes

Bien que cette ligne d'attaque connaisse du succès, les Canadiens ont tout de même perdu le dernier match contre les Rangers de New York, et ce, après avoir conserver une avance de 2-0 jusqu'à la barre des 24 minutes.

Danault reconnaît qu'il s'agit d'un point à améliorer et à travailler pour toute l'équipe.

« On en parle beaucoup. Et on en entend parler beaucoup aussi. Au final, ça nous joue dans la tête, mais c'est à nous d'être forts mentalement et de réussir à jouer les 60 minutes au complet », a souligné Danault, qui se trouve au deuxième rang des marqueurs de l'équipe avec une récolte de 43 points (12 buts et 31 mentions d'aide). « On a joué 40 minutes hier et on était solide. Donc, ce sont les 20 dernières minutes qu'il faut aller chercher. Si tu regardes ça un peu de cet angle, c'est l'équivalent de cinq minutes de plus par gars, donc ça devrait être possible. »

Video: Phillip Danault sur l'énergie dans le vestiaire

Malgré le fait d'avoir gaspillé une autre avance devant les partisans à domicile, Danault a reconnu que les irréductibles partisans ont été compréhensifs lorsque les Canadiens ont tenté de corriger leurs erreurs. 

« Les partisans sont vraiment derrière nous. Il ne faut pas cacher non plus qu'on travaille vraiment très fort. C'est simplement qu'en troisième période, c'est toujours un petit peu plus difficile », a fait savoir le natif de Victoriaville. « C'est quelque chose qu'il faut travailler, mais je pense que les partisans voient l'effort qu'on donne. Mais leur patience est vraiment importante pour nous. »

Bonne nouvelle pour Xavier

Suite à la pratique de vendredi, Julien a confirmé que Xavier Ouellet, victime d'une commotion cérébrale jeudi soir contre Washington, peut désormais pratiquer avec contact avec l'équipe.

Tweet from @CanadiensMTL: Vendredi au boulot.Friday, work day. 💼#GoHabsGo pic.twitter.com/5KrjnT4rLU

Bien que le défenseur de 26 ans soit toujours en attente du feu vert des médecins quant à son retour au jeu, il est définitivement soulagé d'avoir progressé aussi rapidement.

« Je suis vraiment content que ça ait été moins pire que ce dont ça en avait l'air. Je me sentais bien dans les jours qui ont suivi, donc c'était simplement de suivre le protocole et de faire confiance aux médecins », a décrit Ouellet, qui avait été rappeler du Rocket de Laval le 6 février dernier. « À partir de là, je reprenais des forces à chaque jour; je me sens bien aujourd'hui. »

Video: Xavier Ouellet sur son rétablissement de sa commotion

Weber : souvenir du but à saveur d'or 

Il y a dix ans jour pour jour, les canadiens d'un océan à l'autre se réunissaient pour célébrer le but victorieux de Sidney Crosby, qui offrait ainsi la médaille d'or au Canada lors des Jeux olympiques d'hiver à Vancouver en 2010.

Tweet from @HockeyCanada: #OnThisDay... Feb. 28, 2010 ��� the GOLDEN GOAL������Where were you when Sidney Crosby scored 7:40 into OT for #TeamCanada to defeat 🇺🇸 and win 🥇? #Vancouver2010 pic.twitter.com/qgS69AgRXK

C'est un but qui a été vu à travers le but. Mais malgré sa proximité avec Crosby durant ce moment, Shea Weber n'a pas réellement vu de ses propres yeux le but gagnant.

« Je venais de quitter la glace; il y avait un changement. Donc je me suis assis, et tout le monde sautait du banc pour retourner sur la glace. Je n'ai même pas eu le temps de rependre mon souffle », s'est souvenu Weber. « Mais à ce moment-là, je ne pense pas que c'était vraiment important. »

Video: Shea Weber à propos du but en or de Crosby

Ce qui était vraiment important pour Weber, c'était qu'il ait pu représenter son pays dans sa province natale, devant autant de personnes importantes à ses yeux, et qui ont pu témoigner de sa réussite en étant aux premières loges.

« Juste d'être à la maison en général, c'est si près de mon chez-moi; toute ma famille y était. Ma mère, mon grand-père et d'autres personnes qui ne sont plus parmi nous maintenant, ont pu être là et profiter de ce moment spécial », s'est souvenu le capitaine des Canadiens. « C'est probablement ce dont je me souviens le plus. »

Les Canadiens tiendront une séance d'entraînement matinale à 10h30 ce samedi, en vue de leur affrontement contre les Hurricanes de la Caroline, dès 19h au Centre Bell. Cliquez ici afin de vous procurer des billets pour le match.

En voir plus