Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 30 nov. 2010

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Dans le calepin aujourd’hui : Spacek atteint le cap des 800, Gill analyse les jeunes Oilers et Price a une décision à prendre.


M. 800 : Jaroslav Spacek participera à son 800e match dans la Ligue nationale de hockey lorsque les Canadiens de Montréal sauteront sur la patinoire pour affronter les Oilers, mercredi soir. Après un lent début de saison 2010-2011, le défenseur de 36 ans s’est repris en main depuis le début du mois de novembre. Il a pris quelques instants pour parler de ce plateau tout en revenant sur les débuts de sa carrière dans la LNH.

« Je me sens jeune… même si j’ai l’air vieux », a entamé Spacek lorsqu’il parlait de sa carrière qui l’a vu porter les couleurs de six équipes différentes, incluant les Oilers. « Lorsque je suis arrivé dans la Ligue, 800 paraissait comme un chiffre énorme et c’était difficile pour moi de me voir atteindre ce plateau. Je suis très heureux d’y avoir arrivé. C’est incroyable de franchir une telle étape et j’espère me rendre encore plus loin. »

Selon l’entraîneur-chef Jacques Martin, le robuste défenseur apporte beaucoup plus que ses habiletés à la ligne bleue à l’équipe.

« Spacek est un joueur qui adore ce jeu », explique Martin. « Il emmène de l’enthousiasme et son sens de l’humour sur la glace et dans le vestiaire et les joueurs l’adore pour ces raisons.»

Interrogé s’il se souvenait sa première partie dans la LNH, la réponse de Spacek est venue instantanément.

« C’était contre Tampa Bay, nous avions gagné 5 à 3. J’ai terminé la soirée avec un différentiel de plus 2 et j’étais heureux de ma performance. »

Mouvement de jeunesse : Lorsque la rondelle sera déposée mercredi soir, le duo en défensive de Josh Gorges et Hal Gill aura comme tâche, comme c’est presque toujours le cas, de neutraliser les meilleurs éléments offensifs de l’adversaire. Face à Edmonton, la paire devra s’attendre à patiner contre quelques jeunes vedettes – notamment le premier joueur sélectionné au repêchage de la LNH de 2010, Taylor Hall.

« Je suis certain que ce sera difficile et j’ai beaucoup de respect pour ces gars-là. Ils ont l’opportunité de jouer et en bout de ligne, c’est ça qu’ils veulent », a mentionné Gill au sujet de la pression énorme qu’ont ces jeunes à leur entrée dans la Ligue. « Malgré le fait qu’ils ont beaucoup de pression, c’est habituellement eux qui s’en imposent le plus. Ils doivent apprendre graduellement, mais ils sont assez bons et possèdent les habilités nécessaires pour réparer leurs erreurs tout en continuant leur progression. »

Carey le poilu : Bien que c’était un acquis que la majorité des joueurs du Tricolore raserait leurs moustaches du « Movember » le 1er décembre, celle générant le plus de discussions est celle qu’arbore Carey Price. Suite à l’excellent mois qu’il vient de connaître dans les filets et qui lui a valu une deuxième coupe Molson consécutive et la première position dans les votes en vue du Match des étoiles au niveau des gardiens, certains  se demandaient si cet attrait serait son porte-bonheur.

« Les partisans ont été incroyables. J’apprécie énormément le fait qu’ils m’appuient. Participer au Match des étoiles serait extraordinaire, mais je me concentre uniquement sur les rencontres qui s’en viennent », a expliqué Price au sujet des 145 726 votes qu’il a reçus à ce jour. Qu’en est-il de sa moustache?

« Elle et moi allons avoir une petite discussion plus tard », a lancé Price tout se grattant la moustache. « Elle a réalisé du bon boulot, mais je vais m’en défaire ce soir. Ça commence à  me démanger un peu… »

Justin Fragapane écrit pour canadiens.com. Traduit par Hugo Fontaine.



VOIR AUSSI:
Carey Price remporte la coupe Molson en novembre
Vente d'équipement usagé au Centre Bell le 4 décembre 
Résultats préliminaires du Match des étoiles - Semaine 2 
Le monde du hockey fait ses adieux à Pat Burns 
En voir plus