Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 29 nov. 2011

par Staff Writer / Montréal Canadiens

ANAHEIM – Les Canadiens ont chaussé les patins pour la première fois depuis leur arrivée en Californie et les réflecteurs étaient pointés sur Max Pacioretty, Louis Leblanc et Andrei Markov.

Les Canadiens à l'entraînement ce matin à Anaheim.

Ayant traversé l'Amérique pour finalement apprendre qu'il ne disputerait aucune des trois parties à l'horaire des Canadiens cette semaine en Californie, Max Pacioretty a réagi suite au verdict de Brendan Shanahan quant à la mise en échec sur Kristopher Letang des Penguins lors de la rencontre de samedi soir au Centre Bell.

« C'est difficile d'être en accord avec la décision avec toutes les autres choses qui sont arrivées, mais je préfère me taire», a expliqué Pacioretty, au terme de l'entrainement des Canadiens, mardi. «Brendan Shanahan a comparé mon geste à l'incident Savard-Cooke et je crois que ça ne pourrait pas être plus loin de la vérité. Letang et moi avons eu un contact visuel avant ma mise en échec.»

« Je n'ai pas distribué de mises en échec tout au long de la saison parce que je ne sais pas à quoi m'en tenir», a poursuivi le meilleur franc-tireur du Tricolore cette saison. « Pour être totalement honnête, j'ai peur de donner des coups d'épaule, car lorsque tu es en échec-avant, le défenseur te tourne le dos et se met dans une position vulnérable. C'est difficile pour un joueur dont on s'attend qu'il va terminer ses mises en échec.»

Mettre la barre à la bonne hauteur: Andrei Markov a continué à s'entrainer intensément avec ses coéquipiers en vue de disputer un premier match en plus d'un an. Bien que le défenseur étoile montre des signes encourageants, l'entraineur-chef Jacques Martin n'a pas indiqué la date de retour du défenseur russe et souhaitait rectifier les attentes.

« Il faut comprendre qu'à n'importe quel moment où Andrei va revenir au jeu, il ne sera pas à 100%», a expliqué le pilote du Tricolore. « Il a manqué un an de hockey, presque deux ans. Ça serait injuste de penser qu'il va revenir dans l'alignement et être immédiatement à 100%.»

Une attente… un peu moins longue : Ayant côtoyé le premier choix des Canadiens en 2009, Louis Leblanc, lors des deux derniers étés, Mathieu Darche est aux premières loges pour témoigner des efforts déployés par le jeune attaquant pour mériter ce premier rappel dans la LNH.

«Quatorze matchs, ce n’est pas si pire. Moi, j’ai attendu quoi…500 ou 600 matchs », a lancé Darche, tout sourire. « Je suis très content pour lui. Il m’a texté lorsqu’il a appris la nouvelle. Il a travaillé très fort tout l’été pour récupérer de sa blessure à l’épaule. C’est un bon travaillant. Je vais tout faire en mon possible pour l’aider. Je vais lui dire de faire ce que je dis, pas ce que je fais. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Résultats - Scrutin du Match des étoiles 2012 - Semaine 2
Le Tricolore rappelle Louis Leblanc

Pacioretty suspendu trois matchs
Direction : Californie 

En voir plus