Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Dans le calepin : 26 fév. 2009

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Dans le calepin aujourd’hui, le retour de Georges Laraque, l’adage « Jamais deux sans trois » et la différence entre saison régulière et séries.



Laraque de retour

Même si le Wachovia Center est loin d'avoir les allures du Spectrum des beaux jours des Broad Street Bullies, le pilote des Canadiens Guy Carbonneau préfère néanmoins avoir quelques solides épaules solides dans son alignement en vue de l'affrontement de vendredi contre les Flyers. Georges Laraque réintégrera alors l’alignement aux côtés de Gregory Stewart et Kyle Chipchura.

« Greg et Kyle prennent de plus en plus d’assurance et Georges pourra apporter une dimension différente que Mathieu Dandenault a apportée lors de nos dernières rencontres », a indiqué Carbonneau. « Ils vont probablement jouer de quatre à dix minutes. Puisque nous n’avons pas le dernier changement, il sera important qu’ils soient efficaces lors des mises en jeu dans notre zone. »

Un avant-goût des séries? Peut-être pas.

Si les séries commençaient demain matin ou plus tôt demain soir, les Canadiens croiseraient le fer en première ronde avec les Flyers de Philadelphie. Même si le Tricolore a la chance de gagner du terrain pour tenter de ravir éventuellement la quatrième place et l’avantage de la glace aux Flyers, une victoire voudra simplement dire deux points selon le capitaine des Canadiens.

« À mon avis, il y a deux saisons : la saison régulière et les séries », a expliqué Saku Koivu. « L’an passé, nous avons dominé en saison régulière les Bruins et les Flyers et en séries nous avons eu besoin de sept rencontres pour éliminer Boston et Philadelphie nous a éliminés en cinq matchs. Ces matchs sont très importants au classement, mais quant à préparer le terrain et avoir un avantage psychologique en vue des séries.

Jamais deux sans trois

Après avoir vu Jaroslav Halak réaliser son quatrième jeu blanc en carrière mardi contre les Flyers, Guy Carbonneau n’a fait sourciller personne lorsqu’il a dévoilé l’identité du gardien qui sera d’office ce vendredi.

« Jaroslav a apporté ce que nous cherchions : de la stabilité devant le filet. Il est dans la zone. C’est ce qu’un gardien recherche et c’est ce qu’une équipe recherche d’un gardien. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
La renaissance de Pleky 
Un zéro pour Jaro 
Ma playlist : Georges Laraque 

En voir plus