Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 24 fév. 2009

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Pas de tapis rouge en vue

Avec l’ancien capitaine des Leafs Mats Sundin en uniforme pour la première fois au Centre Bell depuis qu’il s’est joint aux Canucks à la fin décembre, le défenseur des Canadiens Josh Gorges a l’impression que le grand Suédois ne verra pas le tapis rouge déroulé devant lui à son arrivée.

« Il est un gros joueur et un fier compétiteur et l’on sait qu’il va venir ici et faire ce qu’il fait de mieux, mais, pour être honnête, nous ne pouvons pas nous soucier ce qui va arriver sur leur banc. Cela dit, je suis certain que nos partisans vont lui réserver un petit quelque chose. Ils sont pas mal bons pour ça. Ça va être plaisant de voir ce qui va se passer. Je suis certain que la foule va être très bruyante dès le début et que ça va être une partie excitante.
 
Le « retour » de Robert
Avec ses béquilles et tout l’attirail, Robert Lang a rencontré les médias pour la première depuis que son tendon d’Achille a été sectionné contre les Bruins le 1er février dernier. Même s’il n’est pas près de retourner sur la glace, le vétéran joueur de centre est loin de fermer les livres sur la saison 2008-2009.

« C’est une sensation étrange, c’est certain, et un peu épeurant au début. La sensation que j’ai ressentie n’a rien de comparable avec ce que j’avais enduré au préalable », a expliqué Lang, qui a raté les dix derniers matchs des siens. «  Si tout va bien, je pourrais être de retour en séries si l’équipe se rend loin. Vous n’avez qu’à regarder dans le vestiaire pour retrouver un gars à qui s’est arrivé dans le junior, Chipper, et il est revenu en force. Je ne peux pas m’apitoyer sur mon sort. Je dois laisser le tout guérir et demeurer positif.
 
Toi encore?
Affrontant les Canucks une deuxième fois en près d’une semaine, les Canadiens n’ont pas besoin qu’on leur rappelle la défaite de 4 à 2 au GM Place. Tom Kostopoulos est même prêt à établir sa résidence secondaire dans le demi-cercle de Roberto Luongo.

« Le fait que cette défaite est encore fraîche dans notre mémoire est une bonne chose. Nous voulons prendre notre revanche ce soir et cette fois, nous allons vraiment savoir à quoi s’attendre. « Chaque fois que tu affrontes un gardien comme Luongo, vous devez lui rendre la vie difficile en mettant le plus de trafic possible devant lui et nous avons vu le résultat la semaine dernière à Vancouver. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
Mes incontournables: Tom Kostopoulos
Quand la guigne s'acharne 
En voir plus