Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin – 23 sept. 2011

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – Dans le calepin aujourd’hui: retrouvailles pour Gallagher, un canon à la pointe et le marathon d’Engqvist.


Tu te souviens de moi?: Ayant obtenu une passe dans son premier match préparatoire dans la LNH, Brendan Gallagher sera de retour en uniforme vendredi soir contre les Sénateurs, cette fois-ci en compagnie de Scott Gomez et de Max Pacioretty. Bien que ce soit la première fois que le jeune de 19 ans se retrouve sur un trio en compagnie de Gomez, les deux joueurs se connaissent depuis près d’une décennie… alors qu’ils étaient colocataires.

 «J’avais à peu près 10 ans et Scott s’était blessé à l’épaule. Mon père était son préparateur physique à l’époque, alors il venait à la maison s’entraîner et il a fini par rester à la maison tout l’été », a expliqué Gallagher au sujet de son improbable rencontre. «Lorsque je suis venu au camp l’an dernier, je lui ai rappelé cet épisode et il s’en souvenait. Je me souviens que mon seul regret avait été de ne pas lui demander son autographe. Je ne l’ai toujours pas fait, mais maintenant ça ne devrait pas être trop difficile. »

Canon à la pointe
: Les matchs préparatoires c’est l’occasion parfaite pour faire des tests et Jacques Martin compte bien en profiter. À l’entraînement vendredi matin à quelques heures de la rencontre avec les Sénateurs à Ottawa, le pilote du Tricolore y est allé d’un choix plutôt inhabituel à la pointe en avantage numérique.

«Quand on regarde l’alignement de ce soir, on a seulement trois défenseurs qui peuvent œuvrer sur le jeu de puissance en Weber, Diaz et Yemelin. C’est donc une occasion d’essayer Andrei [Kostitsyn] à la pointe en avantage numérique», a expliqué Jacques Martin qui a avoué que l’idée pourrait également s’appliquer au cours de la saison régulière dépendamment des résultats. «On sait qu’en saison régulière, on peut chercher un avant qui peut jouer à cette position. L’an dernier, on avait utilisé Plekanec par moment. Ce sont des expériences. Le camp d’entraînement est là pour ça.»

Jamais deux sans trois: Après avoir disputé les deux rencontres de mardi et de mercredi, Andreas Engqvist sera le seul joueur à chausser les patins dans un troisième match préparatoire de suite. Il y a deux ans, de jouer autant de matchs en un aussi court laps de temps aurait peut-être posé problème au Suédois de 23 ans, mais pas aujourd’hui.

«En Suède, on jouait 55 matchs et ici autour de 80 alors j’ai dû m’habituer à ça. Quand tu joues autant de matchs, tu dois prendre soin de ton corps et t’assurer de pouvoir jouer le lendemain», a affirmé Engqvist, qui pilotera un trio en compagnie des vétérans Erik Cole et Andrei Kostitsyn. «C’est un gros test, mais en même temps, je vois le tout d’une façon positive. Je joue avec deux bons joueurs ce soir. Peut-être que je vais réussir à marquer un but, qui sait. »

Trios à l’entraînement
Pacioretty – Gomez – Gallagher
Cole – Engqvist – Kostitsyn
Avtsin – Dumont – Darche
Blunden – Trotter – DeSimone

Weber – Yemelin
Gill – Diaz
Tinordi - Henry

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Face à face: Canadiens - Sénateurs
La filière suisse

En voir plus