Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 22 mars 2010

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD - Dans le calepin aujourd’hui, Jacques Martin fait confiance aux médecins, Ryan O’Byrne content de son utilisation et Gorges compte bien aider Halak.


Émule du Dr.House: Alors que les joueurs et les partisans trépignent d’impatience en attendant les retours de Michael Cammalleri et de Marc-André Bergeron, l’entraîneur du Tricolore est bien conscient qu’il ne faut pas trop précipiter leurs retours et surtout qu’il faut écouter attentivement les hommes qui portent des sarraus blancs..

« Lorsqu’il est question de blessures, il faut se fier à nos médecins » a expliqué Jacques Martin, en parlant de Cammalleri et de Bergeron, qui devraient tous les deux rencontrer les médecins demain. « On a un bon personnel médical autour de l’équipe et il y a une structure en place. C’est pour le bien des athlètes. »

Tout arrêter: La défensive du Tricolore fonctionne au quart de tour dernièrement. Les trois paires sont sur la même longueur d’onde et l’entraîneur Jacques Martin les utilise tous, sans se poser la question de qui affrontera la meilleure ligne adverse. Pour le défenseur Ryan O’Byrne, qui est jumelé au joueur tout-étoile Andrei Markov, il s’agit d’une excellente opportunité et il le sait.

«Depuis que je joue, je n’ai pas vu une situation comme celle-là souvent. Nos trois lignes défensives ont du succès contre les meilleures lignes de l’autre équipe. Personnellement, j’ai toujours joué contre les lignes trois et quatre des autres équipes alors c’est tout un gage de confiance de la part des entraîneurs de me faire jouer contre de meilleures lignes. »

Kovy est en ville: Le cauchemar de tout défenseur est probablement de voir un ancien coéquipier le déjouer et filer vers sa propre zone, en direction d’un gardien laissé à lui-même. C’est précisément ce que Josh Gorges tentera d’éviter en affrontant Alex Kovalev ce soir.

« Un soir donné, il a toujours la possibilité de marquer de nombreux buts. Il ne faut pas questionner ses capacités. Kovalev en donnera probablement un peu plus ce soir. Il vient jouer contre son ancienne équipe et il voudra impressionner » explique Gorges qui ajoute qu’il faudra surveiller tous les éléments adverses pour aider Jaroslav Halak à faire son travail. «  C’est évidemment un de leurs joueurs clés, mais on ne peut pas se concentrer exclusivement sur lui. Ils ont d’autres joueurs qui peuvent faire les jeux importants. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

Voir aussi:
Les jeux de la semaine
Avant-match Canadiens -Sénateurs
Canadiens cette semaine
Gagner sa place 
Moi, j’prends le « Metro » 
En voir plus