Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 22 janvier

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – Dans le calepin : Retrouver la touche sur le jeu de puissance, les joueurs réagissent à la sortie de Marc Bergevin et Daniel Carr est déjà de retour.

LE JEU DE PUISSANCE EN PANNE

Les Canadiens ont pratiqué pendant environ une demi-heure le jeu de puissance vendredi matin avant le début de l’entraînement, une facette du jeu qui fait défaut depuis quelques rencontres. Lors de ses 67 dernières occasions, le Tricolore n’a capitalisé que sur six de ses chances (9%).

« C’est une question d’exécution, c’est aussi simple que ça », a indiqué Michel Therrien pour résumer les difficultés de son groupe avec l’avantage d’un homme. « Il faut faire de bonnes lectures et bien exécuter. »

Les chances sont bien présentes, croit P.K. Subban.

« Nous avons fait des bonnes choses sur le jeu de puissance dernièrement. Nous avons beaucoup de rythme. Nous n’avons seulement pas obtenu les rebonds souhaités », d’affirmer le défenseur, qui a inscrit un but en avantage numérique à St-Louis samedi dernier. « Aujourd’hui, nous avons pratiqué notre mouvement de rondelle et nos déplacements pour nous sentir plus en confiance. »

« Nous entrons en territoire adverse d’une bien meilleure façon. Il faut simplement continuer à diriger des lancers au filet », d’ajouter Jeff Petry, le meilleur buteur chez les défenseurs jusqu’à présent cette saison avec une récolte de quatre filets. « Nous devons lancer dès le début du jeu de puissance et continuer pendant les deux minutes. C’est comme ça que nous allons obtenir plus d’espace, si les équipes s’attendent à ce qu’on tire plus souvent. »

RÉACTIONS AUX COMMENTAIRES DE MARC BERGEVIN

Vingt-quatre heures après la conférence de presse de 30 minutes de Marc Bergevin durant laquelle il a réitéré sa confiance envers ses joueurs et son personnel d’entraîneurs, les joueurs ont réagi à la sortie du directeur-général, lui qui a également pris la responsabilité de la série d’insuccès du Tricolore.

« Marc a joué pendant longtemps dans cette Ligue. Il comprend ce que c’est d’être un leader et l’importance de prendre ses responsabilités. Je crois que d’être un leader signifie de parfois prendre le blâme, même si tu ne le devrais pas », a confié P.K. Subban après l’entraînement. « Personne ne devrait tenir son bâton trop serré, personne ne devrait trop penser sur la glace. Nous avons eu des hauts et des bas cette saison. Nous n’avons pas obtenu les résultats désirés dernièrement, mais nous devons aller de l’avant. Il y a encore beaucoup de hockey à jouer. »

Avant de rencontrer les médias jeudi, Bergevin a également parlé à ses joueurs, une rencontre qui a permis de faire le point sur la situation.

« C’était bien pour nous de prendre un peu de recul et relaxer, comprendre la situation dans laquelle nous nous trouvons. Il faut recommencer à zéro, comme si c’était notre premier match contre Toronto », a commenté de son côté Brendan Gallagher. « Je crois que notre discussion se reflètera dans notre jeu, elle a bien été reçue par le groupe. »

DÉJÀ DE RETOUR

Moins d’une semaine après avoir été cédé aux IceCaps de St-John’s, Daniel Carr était déjà de retour avec ses coéquipiers vendredi matin après avoir été rappelé la veille.

« Ça fait partie du processus d’une recrue qui essaie de faire sa place dans la Ligue. Ça aide au développement et c’est ce que je vis présentement », a analysé Carr, à propos des nombreux voyagements qui accompagnent la vie d’une recrue de la LNH. « Je vais simplement faire de mon mieux pour aider l’équipe et voir où est-ce que ça me mène. »

Rappelé pour la première fois au début du mois de décembre, Carr avait inscrit son premier but à son premier match sur son premier tir le 5 décembre et avait ajouté quatre autres filets lors des 16 rencontres suivantes.

« C’est un processus pour les jeunes joueurs comme lui de s’établir dans la Ligue nationale. Il a connu un bon départ avec nous, on veut qu’il continue à faire des bonnes choses et qu’il profite de ses chances de marquer. Nous sommes très contents de sa progression », a ajouté Michel Therrien à propos de la recrue qu’il pourrait utiliser aux côtés de Lars Eller et de Tomas Fleischmann contre les Maple Leafs.

« J’ai joué avec eux en décembre. Ce sont deux bons joueurs », a conclu Carr, qui a inscrit deux buts et obtenu autant de passes en trois matchs avec les IceCaps durant la dernière semaine. « Lars est tellement fort et bon au centre et Tomas est très intelligent comme joueur. Ça rend le jeu facile et j’ai beaucoup de plaisir à jouer avec eux. »

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
Vote de confiance
Les Scrivens

Le jour de la marmotte

En voir plus