Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 16 avril 2008

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Kostopoulos, porte-parole d’Hydro-Québec? Lorsque Tom Kostopoulos s’est joint aux Canadiens en juillet dernier, son futur pilote Guy Carbonneau a eu droit à un cours de TK101 dont le manuel avait été écrit par un ancien entraîneur des Canadiens.


«  Je ne connaissais pas Tom avant cette année, mais mon ami Michel Therrien l’a dirigé à Wilkes-Barre, et tout ce qu’il m’a dit à son sujet est vrai. Tom est un véritable guerrier. Même quand les choses allaient moins bien, qu’il avait moins de temps de glace, il travaillait avec la même ardeur et il était toujours le premier à se porter à la défense de ses coéquipiers. Sa « switch » est toujours à « on ». Il ne connaît pas d’autres façons de jouer. C’est le genre de joueurs que j’aime.»

Spécial Titanic : Comme les 30 précédents rendez-vous printaniers entre les Canadiens et les Bruins, la série de cette année ne manque pas de jeux virils. Ayant déjà entendu la chanson en tant que joueur, Carbonneau sait qu’il n’y a pas de raccourcis sur le chemin de la victoire en séries éliminatoires.

« Que ce soit le long des rampes ou dans les coins, nos gars paient le prix pour gagner et c’est exactement ce qu’il faut dans les séries. À ce stade-ci de la saison, plus tu vois de sacs de glace, mieux sait. »

Quoi de neuf, Docteur? Bien que Saku Koivu et Francis Bouillon ne soient pas de l’alignement pour le match numéro 5, ils continuent leur progression vers un retour au jeu. L’état de santé de Bouillon s’améliore de jour en jour alors que l’enflure de sa cheville droite diminue et qu’il est capable de pousser la donne davantage à chaque entraînement. Koivu a subi d’autres radiographies de son pied gauche mercredi matin, et bien que les résultats soient encourageants, il n’y a pas encore d’échéanciers quant à un retour au jeu.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus