Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 15 mars 2010

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTREAL – Dans le calepin aujourd’hui, Dominic Moore imite Alicia Keys, Jacques Martin se prépare pour son rôle sur Grey’s Anatomu et Scott Gomez nous parle de ses choix télés d’hier soir.


Qu’une bouchée de la Grosse pomme: Disons-le, New York est New York, et pour l’ancien des Rangers Dominic Moore, elle sera toujours plus que ça.

« C’est très spécial de retourner à New York puisque c’est là que tout a commencé. Madison Square Garden est un amphithéâtre si incroyable et rempli d’histoires. New York est ma ville favorite pour jouer dans cette Ligue. C’est agréable de voir des visages familiers qui sont encore avec l’organisation. L’équipe a changé beaucoup depuis mon départ, mais je suis encore très près de Hank [Henrk Lundqvist] puisque nous avons fait nos débuts en même temps en tant que recrue. »

Le diagnostic de Dr Martin: Lorsque forcé d’expliquer pourquoi les deux joueurs sur la touche de l’équipe, Michael Cammalleri et Marc-André Bergeron ne patinaient pas encore avec l’équipe, Jacques Martin a sorti son stéthoscope et a joué au jeu de la bonne et de la mauvaise nouvelles.

« Ils progressent bien tous les deux, ce qui est la chose la plus importante, mais ils n’accompagneront pas l’équipe à New York et je vois difficilement comment l’un des deux sera en mesure de venir à Toronto et d’affronter les Leafs samedi », a expliqué Martin, qui a également fait le point sur la situation de Tomas Plekanec, ce dernier devant l’entraînement matinal. « Dans le cas de Tomas, il va rencontrer les médecins aujourd’hui. Il va être du voyage et je m’attends à ce qu’il joue demain. »

LeBron vs Ovie: Tandis que la plupart des amateurs de hockey du pays étaient rivés à leur écran lorsqu’Alex Ovechkin s’est fait expulser de la rencontre contre les Blackhawks, les seules fautes que recherchait Scott Gomez au petit écran étaient celles commises dans la bouteille.

« Je n’ai pas vu la mise en échec d’Ovechkin. Je regardais les Cavaliers affronter les Celtics alors je l’ai raté. Je devrai le regarder moi-même plus tard parce que je ne vous fais pas confiance », a lancé Gomez aux médias, le sourire bien pendu, lui qui n’était pas prêt à se mouiller quant à savoir si le meilleur pointeur du circuit allait être suspendu. « La LNH fait un bon travail et il y a certainement une zone grise à propos de ce qui est acceptable ou non et les arbitres font un bon travail à ce sujet. »

Manny Almela et Shauna Denis écrivent pour canadiens.com. Traduit par Alexandre Harvey

À voir également:
La course aux séries
Les jeux de la semaine
Canadiens cette semaine - 15 mars 2010  
Quand Markov va, tout va! 
Les partisans des Canadiens font encore une fois preuve d’une grande générosité  
En voir plus