Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 14 février 2016

par Staff Writer / Montréal Canadiens

GLENDALE – Dans le calepin en provenance du désert, Michel Therrien a choisi son gardien pour le prochain match, Sven Andrighetto souhaite saisir sa chance et Nathan Beaulieu s’approche d’un retour.

ARRÊTEZ LA MUSIQUE : Michel Therrien a confirmé que Mike Condon sera le gardien d’office contre les Coyotes. Il s’agira du premier départ du gardien recrue depuis le 3 février, lui qui s’est amené en relève à Ben Scrivens en deuxième période, vendredi dans le revers à Buffalo.

« On a la philosophie dernièrement que le gardien qui gagne va jouer. On espère qu’on ne va pas faire la chaise musicale », a expliqué Therrien à propos de son choix.

Alors que l’équipe se bat pour se retrouver parmi les huit équipes qui accéderont aux séries dans l’Est, Condon est tout à fait d’accord avec la philosophie de son entraîneur-chef.

« Tu ne vas pas garder devant les buts un gardien qui perd à répétition. Tu dois gagner des matchs si tu veux demeurer dans cette ligue. Je dois simplement faire le travail », d’admettre Condon, qui avec ses 13 victoires, se retrouve au sommet, sur un pied d’égalité avec Connor Hellebuyck des Jets, pour le plus grand nombre de gains chez les gardiens recrues dans la LNH cette saison.

« Je ne porte pas tant d’attention au classement. Ce n’est pas bénéfique pour notre esprit pour le moment. Il suffit de gagner le plus de matchs possible. Tout ce qui importe est le prochain match. Toute notre attention est portée sur cela », de conclure Condon.

LA MAIN HEUREUSE : Cherchant à trouver la bonne troisième roue pour compléter le duo Max Pacioretty-David Desharnais, l’entraîneur-chef des Canadiens a eu la main heureuse vendredi soir en jumelant le jeune Sven Andrighetto aux deux vétérans. Tandis qu’Andrighetto a terminé sa soirée de travail avec deux buts, les deux autres comparses ont combiné leurs efforts pour trois mentions d’aide, eux qui avaient un but et une passe chacun à leurs neuf derniers matchs.

« On veut mettre Sven dans une position où il peut démontrer ce qu’il peut faire offensivement. On le met avec des joueurs à caractère offensif et c’est bien déroulé », a admis Therrien. « C’est un joueur qui se doit de produire offensivement. Il l’a toujours fait à tous les niveaux, au niveau junior et dans la Ligue américaine. Je me suis avec lui et je lui ai expliqué. S’il veut une carrière dans la Ligue nationale, il se doit de produire au niveau de la Ligue nationale. Il a très bien réagi lors du dernier match. Par contre, on veut que ça continue.»

Andrighetto est bien au fait de la situation et compte bien profiter de la chance qui lui est offerte.

« Avec mes habiletés et ce que je peux apporter, je peux me développer comme un joueur qui peut évoluer sur les deux premiers trios », qui a désormais inscrit six buts en 22 matchs cette saison. « C’est ce que je crois et j’ai confiance en mes moyens. Jouer avec ces deux gars-là est très facile. J’essaie d’apporter ma vitesse, les aider et tenter de rendre le trio meilleur. C’est une opportunité qui m’enchante.

« Le plus gros défi pour tout jeune joueur : la constance. Tu dois fournir ton meilleur effort à chaque match et chaque présence », de conclure l’attaquant de 22 ans.

PRÊT D’UN RETOUR : Ayant raté la rencontre de vendredi après avoir quitté le match précédent après seulement neuf présences sur la patinoire en raison d’une blessure au bas du corps, Nathan Beaulieu a pris part à son premier entraînement complet avec ses coéquipiers. Il était flanqué du vétéran Tom Gilbert.

« Je me sens mieux chaque jour », d’admettre Beaulieu, qui a obtenu 16 points en 52 matchs cette saison. « Aujourd’hui était la journée pour retrouver mon rythme. Si je me sens à 100% demain, je serai de l’alignement et prêt à jouer. À ce stade-ci de la saison, lorsque tu fais une poussée vers les séries, je ne veux rien aggraver. Le meilleur temps pour moi de revenir au jeu est lorsque je me sentirai confortable pour jouer. Les gars qui ont pris ma place ont fait du bon travail. Si je me sens bien demain, je jouerai. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com


LIRE AUSSI
En vrac: Michel Therrien
Faits saillants: Canadiens-Sabres
Le jeu des chiffres - 12 février 2016
En repérage 

En voir plus