Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 11 déc. 2008

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Le 84 de retour: Ayant regardé les quatre derniers matchs depuis la galerie de presse, Guillaume Latendresse cachait difficilement son sourire, lui qui sera en uniforme ce jeudi.


« Le coach n'a pas eu besoin de me le dire, c'était écrit sur le tableau, ce qui veut tout dire. J'étais nerveux avant d'arriver à l'aréna et découvrir si j'allais jouer. Je suis soulagé.»

Puis, un journaliste lui a demandé : « Avec les blessés, il n’avait pas le choix? »

Du tac au tac, Latendresse lui a répondu : « Et toi, il n’avait pas trouvé mieux pour venir ici? », pour provoquer une vague de rires chez la horde de journalistes.

Dandenault, le guerrier :
Après s’être cassé le bras mardi contre les Flames, Mathieu Dandenault est passé sous le bistouri hier. L’incident était encore au cœur des discussions dans le vestiaire des Canadiens. Son voisin de casier, Josh Gorges, ne pouvait qu’admirer le courage du vétéran.

« Il est dans la ligue depuis plusieurs années, il a gagné trois fois la coupe Stanley et pourtant il est resté sur la glace et a continué à jouer. Ça nous donne encore plus de raisons de continuer à jouer même si notre pied peut nous faire mal après une rondelle. Ça va vraiment pousser tous les autres gars de continuer à jouer. »

Un nuage gris pour Higgy : Ayant subi une blessure à l’épaule mardi contre les Flames, Christopher Higgins ne sera pas de l’alignement contre Tampa Bay tandis que la date de son retour demeure un gros point d’interrogation.

« Nous avons les résultats de ses tests de résonance magnétique, mais Chris n’a pas encore rencontré le médecin », a expliqué Guy Carbonneau. « Donc, avant que cette rencontre ait lieu, nous ne savons pas encore qu’elle sera la durée de son absence. Est-ce que ce sera une semaine, deux semaines? Nous n’avons aucune certitude à ce moment-ci. »

Les mouchoirs à l’honneur: Tandis que Carey Price continuer de soigner un rhume, Jaroslav Halak sera lancé dans la mêlée pour une deuxième rencontre de suite.

« Carey ne se sentait pas bien ce matin, alors nous avons décidé de ne pas prendre de chance », a indiqué Carbonneau. « Halak a aussi très bien joué contre Calgary. Nous sommes choyés d’avoir deux gardiens de ce calibre qui sont de bons amis et qui se poussent mutuellement. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus