Skip to main content
Официальный сайт Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 10 avril 2008

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Guillaume Latendresse et son nouveau look.
C’est le chauve qu’il nous faut : Lorsque vient le temps des séries, la quantité de cheveux et de poils dans un vestiaire de la LNH augmente habituellement, mais ce n’est pas le cas pour les Canadiens pour les séries 2008. Avec Tom Kostopoulos en tête, quelques joueurs des Canadiens ont décidé de se raser le crâne, incluant Francis Bouillon, Guillaume Latendresse, Josh Gorges et même Patrice Brisebois.


« Ce n'est pas moi le barbier officiel, c'est Josh », a révélé Kostopoulos. « Il a rasé les cheveux de Breezer, Boullon, Gui, les miens et j'ai rasé ceux de Josh. C'est vraiment cool que Patrice ait embarqué, lui qui est habituellement si fier de sa chevelure. »

Latendresse, pendant ce temps, semblait être heureux de son nouveau look aérodynamique pour les séries.

  Informations reliées
De retour à Alcatraz?  
« Je crois que ça me va bien », a indiqué Latendresse, en se flattant le coco. « Josh a sérieusement du talent avec un rasoir. Il aurait un brillant avenir de barbier devant lui s’il le souhaitait. Il devrait envoyer son CV à Ménick. »

Je passe « go » et je ne réclame pas 200$ : Le fidèle comparse de Latendresse ,Maxim Lapierre, avait, quant à lui, toujours sa crinière qui flottait au vent après l’entraînement matinal.

« Si tous les joueurs l’avaient fait, j’aurais embarqué », a précisé Lapierre, dont la coupe de cheveux est ce qui ressemble le plus à une coupe Longueuil dans le vestiaire du Tricolore. « Après avoir vu Guillaume le faire, je savais que je n’allais pas le suivre. »

Une autre défaillance du réseau de Research in Motion ?:  
À l’ère des BlackBerry, même les entraîneurs-chefs des équipes de la LNH semblent se fier à ce gentil petit engin pour se tenir au courant de ce qui se passe dans le circuit. Toutefois, en date de mercredi, Carbonneau éprouvait peut-être des problèmes avec le sien.

« Je suis certain que les Bruins vont essayer des choses différentes après avoir perdu leurs 11 derniers matchs contre nous », a souligné Carbonneau. « Mais je ne connais pas les changements qu’ils vont apporter;
Claude Julien ne m’a pas encore envoyé son courriel - Carbonneau à propos des plans des Bruins
. »

Parlons puissance : Personne n’a besoin de rappeler à l’entraîneur-chef des Bruins l’efficacité du jeu de puissance des Canadiens, qui a profité de 10 de ses 34 chances contre Boston cette saison, soit un pourcentage de réussite de 29,8%.

« Lorsque tu te frottes à l’équipe qui possède le meilleur jeu de puissance du circuit, cela revient à la discipline », a expliqué Julien. « Si nous commençons à écoper de trop de punitions, c’est l’équivalent de donner la série aux Canadiens. »
 
Jouera, jouera pas: En parlant de Julien, il a fait une mise au point sur l’état de santé de ses deux meilleurs attaquants en Marc Savard et Patrice Bergeron.

« Le cas de Marc sera décidé avant le match », a déclaré Julien. « S'il joue, il sera à 100% car il n'est pas question de retirer un joueur en santé de l'alignement par un joueur blessé. Quant à Patrice, il jouera lorsqu'il sera prêt. Nous n'allons pas lui forcer la main. Sa carrière est en jeu, non seulement le résultat de cette série.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus