Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 1 mars 2010

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD - Dans le calepin aujourd’hui, un retour sur les olympiques avec Markov, Équipe Canada telle que vue par Carey Price, Gionta nous parle de la rencontre de demain.


Gionta a hâte d’être sur la glace

Brian Gionta a particulièrement hâte de se retrouver sur la patinoire pour y disputer une rencontre, lui qui retrouvera visiblement ses coéquipiers Scott Gomez et Benoit Pouliot à Boston, ce dernier effectuant un retour au jeu après un mois d’absence.

« Nous sommes très excités pour la rencontre de demain. Ça fait quand même un bon moment que nous n’avons pas joué et nous avons eu une bonne semaine pour pratiquer » explique Brian Gionta. «Une rencontre contre les Bruins est une excellente façon d’amorcer ce voyage sur la route. C’est demain que nous devrons établir notre rythme. »

Reconnaissance par les pairs

Un seul gardien habituel se trouvait devant la cage du Tricolore à l’entraînement ce matin. Pour la dernière fois, le gardien Robert Mayer des Cyclones de Cincinnati faisait office de gardien substitut à Carey Price, lui qui a été renvoyé dans la ECHL au terme de la matinée. Jaroslav Halak devrait donc rejoindre les Canadiens à Boston.

«Il a eu un excellent tournoi. Selon moi, il a certainement été un des meilleurs gardiens de but de tout le tournoi. Il a gagné beaucoup de respect de la part des autres joueurs de la LNH cette semaine» a expliqué Carey Price en parlant de Jaroslav Halak, qui devra toutefois regarder le premier match postolympique des siens sur le banc, après avoir participé aux sept rencontres de la Slovaquie au cours du tournoi.

2014, déjà ?

La Russie a connu un tournoi olympique relativement difficile, terminant au sixième rang, ayant notamment été humiliée par le Canada, lors des quarts de finale par la marque de 7 à 3. Le défenseur des Canadiens Andrei Markov a une explication concernant cette débâcle.

« Les temps ont changé. Ce n’est pas facile de faire du sport aujourd’hui. Pour les jeunes, ils n’ont pas tous de l’argent pour participer à du sport organisé. Maintenant tout coûte cher. Ce n’est pas comme il y a quinze ans, les temps ont changé. J’espère que nous trouverons une façon de devenir meilleurs. Il faut rester positif » explique Andrei Markov, qui espère participer aux Jeux olympiques à Sochi, en Russie, en 2014. «C’est vraiment une expérience fantastique. De pouvoir jouer contre les meilleurs de la planète, c’est exceptionnel. J’espère que je serai encore assez bon pour y participer lorsque le temps sera venu. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

Voir aussi
Canadiens cette semaine
Tom Pyatt rappelé des Bulldogs
La fin d’un surprenant parcours 
En voir plus