Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans la bonne direction

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTREAL – Les Canadiens y sont probablement allés de leur meilleur effort jusqu’ici au Centre Bell, mais les Sabres ont eu le dessus, grâce notamment à leur gardien, Ryan Miller.

«Il faut leur donner du crédit. Ils ont montré un match typique à la Lindy Ruff », a lancé d’entrée de jeu Scott Gomez. «Ils sont passés au travers de la première période et Miller les a gardés dans le match et ils ont marqué deux buts cruciaux à des mauvais moments pour nous.

Pour le vétéran défenseur Josh Gorges, la soirée de mardi présente beaucoup d’éléments positifs sur lesquels il faudra tabler avant la prochaine rencontre.

«On n’a pas à avoir la tête basse, ni à être triste pour nous-mêmes. Il faut apprendre du match de ce soir. Nous avons joué un bon match – quelques erreurs ici et là, mais ça a été très serré », a expliqué Gorges. «Ce qu’il faut réaliser, c’est qu’une seule présence peut déterminer l’issue d’une rencontre. C’est plate ce soir, mais demain, on retourne au travail, on regarde des vidéos, corriger des erreurs et passer au prochain match.»

Ayant obtenu un total de 18 chances de marquer contre sept et dominant littéralement les Sabres au chapitre des tirs au but avec 41 tirs contre 23, il est évident que les Canadiens se sont butés à un gardien en grande forme.

«Nous avons eu un bon match. Nous envoyons la rondelle où il fallait et Miller a joué tout un match, faisant de gros arrêts pour eux. C’est un gardien qui fait partie de l’élite et nous devons faire un meilleur travail pour nous mettre devant lui, mais il a vraiment fait la différence ce soir », a mentionné le capitaine des Canadiens au sujet de la performance du gardien des Sabres.

«Nous avons fait un bel effort. Il faut juste améliorer l’exécution un peu », a poursuivi Gionta. «C’est dur dans cette ligue parce que si tu fais des erreurs, l’autre équipe va te les faire payer et c’est ce qui est arrivé ce soir.»

Après une rencontre de ce genre, le mot de la fin revient certainement à l’entraîneur des Canadiens qui, tout comme ses joueurs, retirait du positif de la rencontre.

«Après un match comme ça, on ne veux rien changer à notre jeu. Leur gardien a été formidable et il a été tout un facteur dans leur victoire. », a rappelé Jacques Martin.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Faits saillants
Sommaire
Le jeu des chiffres 
Croiser le fer
En voir plus