Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Danault a des symptômes de commotion cérébrale

Le jeune attaquant a été atteint à la tête par une rondelle samedi soir

par Équipe de rédaction @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Les Canadiens ont annoncé lundi que Phillip Danault souffrait de symptômes de commotion cérébrale.

Sa condition sera réévaluée quotidiennement.

Le jeune attaquant s'était effondré sur la glace samedi après avoir reçu un tir de Zdeno Chara à la tête. Danault avait alors été escorté hors de la patinoire sur une civière et été transporté à l'hôpital, où il a passé la nuit. Il a obtenu son congé dimanche matin.

L'entraîneur-chef Claude Julien a confirmé que Danault ne serait pas du voyage à Boston et à Washington cette semaine. Il n'a pas encore parlé à son joueur, car il attend que la poussière retombe un peu. Il est évidemment soulagé de savoir que le pire a été évité.

«Quand une rondelle frappe un joueur au niveau de la tête, c'est toujours épeurant. D'après ce qu'on peut voir, son casque l'a vraiment sauvé de dommages qui auraient pu être bien pires. Il a seulement des maux de tête, c'est quand même encourageant. Mais pour une commotion cérébrale, ça peut être rapide comme ça peut être très long», a souligné le pilote lors de son point de presse avant le match contre les Islanders de New York au Centre Bell.

En 43 matchs cette saison, le Québécois de 24 ans a inscrit sept buts et amassé 16 mentions d'aide pour 23 points. Il occupe le troisième rang des pointeurs de l'équipe, à égalité avec Brendan Gallagher.

En son absence, les autres joueurs devront élever leur jeu d'un cran, surtout dans le cercle des mises en jeu, alors qu'Andrew Shaw est également blessé.

«Ça devient une situation où tu as seulement un certain contrôle. Tu demandes à tes joueurs de s'impliquer le plus possible, mais c'est là que ça prend tous les joueurs, que ce soit en zone défensive, les défenseurs, le long des bandes, en zone offensive, les avants qui sautent sur les rondelles libres, il va vraiment falloir s'appliquer de ce côté-là. C'est sûr que ça devient une plus grosse faiblesse, mais on n'a pas le choix pour l'instant. Il faut essayer de trouver le moyen de commencer avec la rondelle en s'impliquant les cinq joueurs sur la patinoire», a précisé Julien.

C'est Paul Byron qui amorcera la rencontre à la place de Danault au centre de Max Pacioretty et de Charles Hudon.

«Byron a déjà joué au centre aussi. C'est un gars qui a beaucoup de vitesse - il peut patiner sur 200 pieds sans aucune difficulté - et qui a du vécu dans cette position-là, alors on commence comme ça et on va se donner des options pour s'ajuster s'il le faut», a conclu l'entraîneur.

En voir plus