Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Coup de théâtre

par Staff Writer / Montréal Canadiens

LAVAL-SUR-LE-LAC – La direction des Canadiens a donné le coup de départ du tournoi de golf… à sa façon.

Au cours de la saison morte, tous avaient une petite opinion quant à l’identité du futur capitaine des Canadiens, après le départ de Brian Gionta le 1er juillet. Et voilà que le rideau est tombé. Toutefois au lieu de présenter un capitaine et deux adjoints, la direction du Tricolore a choisi d’y aller avec un leadership de transition en nommant quatre adjoints.

C’est ainsi que Tomas Plekanec, Andrei Markov, P.K. Subban et Max Pacioretty se sont présentés devant les médias massés devant le Club de golf Laval-sur-le-Lac, arborant tous un chandail des Canadiens comportant un «A» sur la poitrine.

«C’est une transition. Nous en avons longuement parlé [avec Marc Bergevin] et nous avons conclu qu’il y avait beaucoup de bons candidats, mais qu’il doit toujours y avoir une certaine période de transition », a mentionné Michel Therrien à propos de la décision. «Nous voulons donner à notre noyau de jeunes vétérans une occasion de démontrer leur leadership. On va se concentrer là-dessus. »

Une chose certaine, les jeunes que sont P.K. Subban et Max Pacioretty pourront compter sur l’appui de leurs confrères vétérans.

«Ils sont entourés de gars comme Markov et Plekanec, de même que Carey Price, qui fait partie de ce groupe de jeunes leaders. Et on a aussi ajouté un gars comme Malhotra, qui est un bon leader. Je ne suis pas inquiet. C’est une transition», a souligné Therrien qui assure que le fait d’avoir une lettre ne devrait pas mettre de pression supplémentaire sur les épaules des joueurs choisis. «Je ne vois pas ça comme une audition. Je crois qu’ils sont prêts à prendre plus de responsabilités. On ne veut pas mettre de pression supplémentaire sur les épaules de personne pour rien. Nos jeunes leaders ont fait des pas de géants au cours des deux dernières saisons. On veut s’assurer qu’ils continuent dans cette voie. »

En plus de décider de former un groupe de quatre adjoints, Marc Bergevin a assuré que cet état de fait durera au moins jusqu’à la fin de la saison 2014-2015.

«On va évaluer la situation au cours de la saison et l’été prochain on prendra une décision. Il n’y a rien de garanti. C’est une décision d’un an. Il n’y aura aucune distraction à ce sujet au cours de la saison», a tenu à souligner le directeur général des Canadiens, n’hésitant pas à mentionner le nom de Carey Price également lorsqu’il est question de leadership. «On a un groupe de quatre auquel j’ajoute toujours Carey Price. Pour moi, pour Michel et pour toute l’équipe c’est un leader. Mais il y a la règlementation entourant les gardiens qui complique la chose. Avec le groupe de quatre, Carey Price et les jeunes qui poussent, je crois que ça va faire une bonne transition. »

«Carey fait partie du groupe de jeunes vétérans, tout comme Patch et moi », a lancé pour sa part P.K. Subban, qui s’est entendu sur les termes d’un contrat de huit ans au cours de la récente saison morte. «C’est un sport d’équipe et ça importe peu qui a une lettre sur son chandail. Ça prend plus qu’un ou deux gars qui se lèvent pour faire partie des séries et avoir une chance de gagner. Et Pricey fait partie de ce groupe-là. »

De son côté, Tomas Plekanec, qui a porté le «A» à quelques occasions au cours des dernières années, en remplacement de joueurs blessés, croit que la décision d’y aller avec un groupe est la bonne.

«Avec tous les changements qu’il y a eu cet été, je crois que c’est une excellente décision de la part de l’organisation. Nous sommes confortables avec ça. C’est arrivé par le passé, en 2009-2010 et c’est un peu le même genre de situation. On va voir comment ça fonctionne», mentionne celui qui a été capitaine de la formation tchèque lors des récents Jeux olympiques de Sotchi. «Il ne faut pas vraiment faire un plat du fait qu’il n’y a pas de capitaine. Il y a tellement de leaders dans ce vestiaire. Il y a des jeunes qui vont être là pour un bon moment. »

Le facteur «groupe» est revenu souvent dans les propos des nouveaux adjoints, assurant tous que le leadership n’est pas quelque chose qui manque dans le vestiaire des Canadiens, édition 2014-2015.

Commentaires Carey Price

«Tout le monde dans cette équipe doit faire preuve de leadership si on veut connaître du succès. Tout le monde doit donner son meilleur pour l’équipe. C’est comme ça que je vois ça », a mentionné Andrei Markov qui amorcera une 14e saison dans l’uniforme tricolore. «Je ne ressens pas de pression supplémentaire. Je suis le même gars que lors de ma première journée. J’ai un peu plus d’expérience. Et je crois que notre équipe a une excellente chimie »

Pacioretty a tenu un peu le même genre de discours, assurant que le Max Pacioretty de demain sera exactement le même que le Max Pacioretty d’hier.

«Je veux seulement être moi-même. Je crois que c’est un pas dans la bonne direction pour moi. Ils me donnent cette opportunité pour une raison. Je vais seulement modifier quelques petites choses, mais je vais rester moi-même», a assuré l’attaquant de 25 ans, qui a porté le «A» pendant quelques matchs en 2013-2014. «Les gars vont s’appuyer un peu plus sur moi sur la glace et en dehors de la glace. C’est certain que je ne me mets pas plus de pression, mais quand le temps sera le bon, je pourrai prendre ma place. Je dois seulement faire les choses un peu mieux, sans trop changer.»

Côté logistique, comme il ne peut y avoir que trois joueurs arborant le «A» en même temps sur la glace, Marc Bergevin et Michel Therrien ont convenu d’un système d’alternance. Alors que Markov et Plekanec porteront la lettre en permanence, Pacioretty la portera sur la route et Subban à domicile pour la première moitié de la saison et ils inverseront par la suite.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Commentaires des joueurs

En voir plus